Charles Wright, ministre de la Justice à l’intérieur du pays: c’est de « venir écouter la population pour voir comment cette boussole se comporte »

Le Garde des Sceaux, Ministre de Justice et des Droits de l’Homme accompagné des membres de son cabinet et une délégation du Parquet Général de la Cour d’Appel de Conakry entament une mission de plusieurs semaines à l’intérieur du pays. Cette mission partira de la Préfecture de Kindia, suivront ensuite les villes du Sud du pays, la Région de la Savane, les villes de la Moyenne Guinée pour boucler cette longue mission par les villes de la Basse Côte. 

Au terme de cette tournée du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, le département disposera d’une masse critique d’informations sur les conditions de travail, le niveau d’avancement des travaux de construction/rénovation et sur la perception des populations guinéennes à l’égard de leur justice. Spécifiquement, le département devra disposer de multiples informations sur « les conditions dans lesquelles fonctionnent les juridictions; le niveau d’avancement des chantiers; les différents avis des populations sur la justice guinéenne (sur les tares, les conséquences de celles-ci sur leur quotidien et les propositions d’amélioration de la relation entre elles et la justice) ».

À l’issue de cette longue tournée dans presque toutes les préfectures de la Guinée, un tableau récapitulatif des différents avis des populations sur la justice guinéenne, y compris les propositions de celles-ci:  » un document mentionnant les difficultés qui assaillent les juridictions pour une amélioration d’un service de justice de qualité; un rapport détaillé sur le niveau d’avancement des différents chantiers; un rapport d’inspection des unités de police judiciaire, des juridictions et des parquets pour identifier les dysfonctionnements ».

Arrivée à Kindia dans la matinée de ce lundi 16 janvier 2023 aux environs de 9 heures, le Garde de Sceaux après la réception officielle par les autorités de la ville des agrumes et le petit déjeuner,  s’est rendu directement chez le patriarche de la ville Imam Elhadj Mamoudou Camara au quartier Taffory. Sur les lieux, toutes les communautés de la Guinée Forestière, de la Haute Guinée, de la Basse Guinée et de la Basse Guinée y étaient pour échanger avec le Garde des Sceaux ministre de la Justice et des Droits de l’Homme sur les questions qui tournent autour de la justice et des droits de l’homme. 

Au nom de la notabilité,  le Gouverneur de la région de Kindia a souhaité la bienvenue au ministre et à la délégation qui l’accompagne. Dans son discours de circonstance devant la notabilité, les coordinations de 4 régions sous le leadership du Premier Imam Elhadj Mamoudou Camara Alphonse Charles Wright a précisé que dans la ville de Manga Kindi, il y’a ni Peul, ni Malinké, ni Forestier et encore moins de Soussou et pas non plus d’histoire de religion mais il y a tout simplement de la population guinéenne. 

Devant les médias, à la sortie de cet échange qu’il a magnifié  il est revenu sur l’objectif de sa tournée et la portée des échanges avec cette population. « C’est une opportunité que vous m’offrez de prendre la parole pour m’exprimer sur la première étape de ma tournée à l’intérieur du pays qui va me conduire dans toutes les préfectures de la Guinée. Comme vous le savez, le département de la justice est celui-là qui est chargé de la conception de la politique du gouvernement en matière de l’Etat de Droit de l’homme et en matière de justice. Cette première étape a été l’occasion pour nous de rencontrer les autorités coutumières en l’occurrence le grand Imam de Kindia, les différentes coordinations régionales pour réitérer la vision de monsieur le président de la transition, chef de l’Etat, chef suprême des armées, le Colonel Mamadi Doumbouya et de l’ensemble du gouvernement,dans le cadre du renforcement de l’unité nationale, de la réconciliation de tous les Guinéens. Comme il a eu à le dire,  au-delà d’une simple expression, la justice étant la boussole, il faut venir écouter la population pour voir comment cette boussole se comporte dans les préfectures »

Au moment où nous mettons cet article en ligne, le Garde des Sceaux, ministre de la justice et des droits de l’homme échange avec le Préfet, des Sous-préfects, les Maires, les services de sécurité et de la défense.

Mamadou Yaya Barry depuis Kindia 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.