Le MND ”prend acte des résultats provisoires”, s’élève contre la ”bipolarisation de la vie politique”

Print Friendly, PDF & Email

DECLARATION– Au terme du processus pour l’élection présidentielle dont les résultats provisoires viennent d’être publiés par la CENI, le MND félicite l’ensemble de ses militants et sympathisants pour l’esprit civique, démocratique et républicain dont ils ont fait montre durant tout le processus. Il félicite également l’ensemble du peuple de Guinée qui, une fois encore, a su démontrer à la face du monde son attachement à la démocratie, à l’unité, à la paix et à l’esprit civique en se mobilisant massivement dans la discipline pour aller exprimer ses suffrages le 18 Octobre dernier. Avec ce geste magnanime, notre peuple n’attendait en retour rien d’autres de nous, acteurs politiques de tous bords, que de faire montre de responsabilité et d’exemplarité.

Fort malheureusement, depuis quelques jours, nous constatons avec regret des troubles et déchirures socio-politiques entre Guinéens sur fond de violentes manifestations avec mort d’hommes. Le MND condamne avec la dernière énergie les actions, comportements, et agissements antirépublicains visant à troubler la paix civile et la quiétude sociale, à fragiliser le tissu social et l’unité nationale, à compromettre le processus démocratique durement amorcé dans notre pays, au prix de multiples sacrifices consentis par nos concitoyens.

Le MND déplore les pertes en vie humaines enregistrées pendant ces manifestations et refuse d’accepter que la vie d’un guinéen soit sacrifiée pour qu’un autre arrive au pouvoir ou pour qu’un autre se maintient au pouvoir. Car pour le MND, l’accession ou le maintien au pouvoir ne saurait être une question de vie ou de mort, mais un destin de l’individu pour servir sa patrie.

Les résultats provisoires proclamés par la CENI (seul organe habilité à le faire), aussi-contestable soient-ils, ne devraient conduire à aucune autre manifestation violente étant donné que des possibilités de recours sont prévues par la loi. En tant que candidat à cette élection présidentielle qui se clôture malheureusement dans la douleur, le MND appelle l’ensemble de nos concitoyens au calme, à la sérénité et les exhorte à privilégier la paix, l’unité nationale et le vivre ensemble. Nous invitons aussi tous les autres candidats à privilégier dans leur agir politique quotidien, les attitudes et comportements républicains.

Aux acteurs politiques ainsi qu’aux forces sociales, culturelles et religieuses de notre pays, nous lançons un appel pressant à œuvrer inlassablement à la consolidation de la paix et la cohésion sociale pour sauver notre pays du mal qui nous hante en veillant à faire taire tous les foyers de tensions qui sont en train d’être allumés au sein de notre société et souvent attisés par la classe politique.

Le MND s’insurge et s’érige contre toute idée de bipolarisation de la vie politique du pays qui conduirait à réduire et enfermer toute compétition électorale dans un communautarisme nuisible aux guinéens. A nous tous, il revient la responsabilité et l’obligation sacrée de respecter scrupuleusement le vote de nos concitoyens car la stabilité, le développement et le devenir de notre nation en dépendent.

Le verdict de la CENI est tombé. Le MND prend acte des résultats provisoires publiés tout en étant conscient que les résultats qui lui ont été attribués au niveau de certaines circonscriptions ne reflètent pas les suffrages réels exprimés en faveur de son candidat. Sous réserve de l’examen des réclamations qui seront, si nécessaire portées devant les juridictions compétentes, le MND fidèle à son adhésion aux valeurs républicaines et à la préservation de la paix déjà mise en mal en cette période post-électorale, n’hésitera nullement à accepter les résultats définitifs issus de l’arbitrage de la cour constitutionnelle et félicitera ainsi l’heureux vainqueur de ce scrutin.

En s’engageant dans cette compétition électorale en l’espace de 3 mois seulement de préparation notre Parti ne peut sortir que grandi et honoré de cette première expérience. Il n’a jamais été question pour le MND de voir notre pays s’installer dans une situation de chaos ou dans un environnement de contestations inouïes et violentes. Pour nous, le principe même de la démocratie, c’est d’accepter les décisions découlant du peuple souverain, tout en veillant que ces décisions soient conformes aux suffrages exprimés dans les urnes.

Il n’y a pas de vivre ensemble qui ne soit courageusement pensé et pleinement assumé. Pour cela, nous pensons qu’il est urgent de convoquer tous les Guinéens dans le cadre d’un large dialogue politique national ou d’une large concertation citoyenne sur la marche de la nation et sur notre devenir commun : un cadre apaisé, loin des surenchères politiques, avec pour seul objectif de faire émerger un large consensus national autour des valeurs pérennes, cardinales et sacrées de la démocratie pour garantir la stabilité politique durable dans notre pays. Nous devons faire de la démocratie guinéenne, une démocratie exemplaire, viable, et vivante, avec des ponts et des espaces de dialogue social et politique pour asseoir des projets partagés ; une démocratie au service du développement.

Fidèle à sa vision centriste et à son idéal de progrès et de prospérité, le MND entend continuer à peser sur l’échiquier politique de notre pays pour l’avènement d’une Guinée nouvelle prospère, unie et solidaire dans sa diversité. 

Vive la République, Vive l’Unité Nationale et Victoire au Peuple de Guinée !

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.