Le parti AGN fait sa rentrée politique : « je voudrais être le président de la République de Guinée » (Mory Kaba)

Devant une foule fortement mobilisée pour l’occasion, le parti Avenir d’une Guinée Nouvelle (AGN) a effectué ce samedi 2 juillet 2022 à Yimbayah sa rentrée  politique. Ce jeune parti dirigé par Mory Kaba se donne pour objectif de conquérir le pouvoir après la transition afin d’offrir aux Guinéens des conditions de vie meilleures.  

À l’entame de la cérémonie, Fatoumata Sano, membre du parti, après avoir souhaité la bienvenue aux militants, a expliqué les raisons pour lesquelles ils devraient soutenir l’AGN 

« Nous voulons vivre dans un pays où : 

tous les enfants en âge d’aller à l’école seront scolarisés; le chômage honteux et humiliant des jeunes prendra fin ; les porteurs de handicap bénéficieront de toutes les attentions de la société; la prospérité économique pour tous ne sera plus un vain mot; les citoyens unis, ne mettront plus en avant leur communauté, au détriment des intérêts de la nation; la paix, l’unité dans la sincérité et la prospérité dans la différence seront des réalités palpables. Oui. c’est en cette Guinée que nous croyons ! Nous croyons en cette Guinée qui considérera et respectera tous les Guinéens et les Guinéennes dans leur différence! Oui, nous croyons en I’Avenir de cette Guinée Nouvelle qui sera portée par notre bien-aimé leader charismatique, Mory Kaba », a-t-elle déclaré.

Hadja Makalé Camara, présidente du parti FAN, présente à la cérémonie tout comme nombreux autres partis et coalitions politiques, s’est dite heureuse d’assister à cette rentrée politique.

 «Mory Kaba est une fine fleur de la politique guinéenne. C’est un politicien émergent qui est sur une grande rampe de lancement, je ne lui souhaite que du meilleur. Dans ce pays aujourd’hui, nous avons besoin de patriotes, nous avons besoin de politiciens qui pensent que la Guinée est la meilleure chose que nous avons au monde. La terre sur laquelle nous sommes nés, la terre que nous avons reçue en héritage, la terre que nous devons développer, faire grandir, faire prospérer pour que les générations suivantes puissent vivre dans un meilleur monde que nous avons eu(…). Je suis heureuse d’être là, parce que ce pays appartient aux jeunes qui doivent le porter, qui doivent le magnifier, qui doivent le porter au firmament de l’Afrique et le porter sur l’arène internationale. Mory Kaba est un politicien aguerri qui est en train de faire ses armes et qu’il faut soutenir de tout ce que vous pouvez pour que ses idées pour le pays, ses idées novatrices puissent trouver à s’appliquer, à s’exercer, à se comprendre et à être acceptées de tous », dira-t-elle.

Parlant des raisons qui l’ont amené à faire de la politique, Mory Kaba expliquera que tout est parti de son souci de venir en aide aux démunis.

« Je me suis posé la question à la fin de savoir qu’est-ce qu’il faut faire pour les aider beaucoup ? Je me suis dit est-ce que si je devenais président de la République ce n’était pas la solution finale ? Pour le faire je me suis dit qu’il faut se former conséquemment. Je me suis formé en finances parce que la gestion d’un pays parle d’abord de l’économie, je me suis formé en sociologie politique pour essayer d’enquêter bien la société, je me suis formé en droit pour essayer de maîtriser les instruments juridiques, je me suis formé en sciences politiques pour essayer de connaître la dimension avec laquelle je dois gérer la République de Guinée que j’ai en commun avec vous et avec tous les Guinéens.

Je crois que beaucoup d’entre vous sont des personnes découragées de la politique , parce qu’on dit que la politique est un instrument de mensonges. C’est fait pour ceci, c’est fait pour cela. Mais je crois que pour la plupart des gens ici présents, vous êtes des croyants. Dieu sait ce qui est dans notre for intérieur. Je voudrais être le président de la République de Guinée pour diriger ce pays à bon escient, repartir les richesses de ce pays. Ma volonté, si c’est pour vous baratiner vous le peuple, que Dieu ne me permette pas d’arriver au pouvoir. Mais si c’est vrai que ce que je dis relève de mon for intérieur et d’une disposition intérieure,  que Dieu me permette de diriger la République de Guinée », a-t-il estimé.

À préciser que Mory Kaba est le président de l’Alliance des partis pour la victoire (APAV), qui regroupe plusieurs formations politiques de la Guinée.

Maciré Camara

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.