Le PDG-RDA pourrait ne pas reconnaître ces élections : ‘’les voix du parti sont en train d’être détournées’’

Print Friendly, PDF & Email

Quelques heures avant la fermeture des bureaux de vote au compte des élections législatives et du référendum, la tête de liste du Parti démocratique de Guinée -Révolution démocratique africaine (PDG-RDA, ancien parti au pouvoir), Oyé Béavogui a, au cours d’un entretien accordé à Mediaguinee, indiqué que les voix de son parti sont menacées. Notamment, dans certaines préfectures du pays.

« Après la fermeture de beaucoup de centres de vote dans la préfecture de Macenta (quartier Patrice, Bamala), les autorités de Koundara ont fermé tous les bureaux de vote de la préfecture avant 16h. Les centres de vote favorables au PDG-RDA, ont fait l’objet d’un hold-up, l’armée a chassé tous les membres des bureaux de vote sous prétexte qu’elle s’en occupait. Bref, il n’y aura plus de dépouillement dans ces centres”, dénonce-t-il avec force. Ajoutant que les voix du PDG-RDA sont en train d’être mis en jeu.

“À Mandiana, nos délégués et superviseurs ont constaté une série de bourrage des urnes par les chefs de quartiers qui disposent des cartes d’électeurs. Plusieurs délégués du PDG-RDA dans la sous-préfecture de Kinieran, de Dialakoro, et beaucoup d’autres ont été chassés par les autorités en vue d’accorder la voix des militants du PDG-RDA au RPG. A Forécariah centre, des individus au compte du RPG sont postés devant tous les bureaux de vote de la préfecture pour influencer le choix libre des électeurs. Les citoyens n’ont pas le choix libre de voter”, a-t-il indiqué. Annonçant avoir remonté toutes ces informations à la CENI.

Le Camarade Oyé Béavogui a menacé par ailleurs de ne pas reconnaître ces élections si les anomalies ne sont pas corrigées.

Mohamed Cissé

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.