Le PEDN désapprouve l’idée de la manifestation du FNDC : « nous ne voulons en rien exposer cette transition à des violences » (Lansana Kouyaté)

Pour exiger le retour à l’ordre constitutionnel, le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) projette une manifestation de rue le jeudi 23 juin 2022. Lors de l’Assemblée Générale du samedi 11 juin, le président du Parti de l’Espoir pour le Développement National (PEDN) a une nouvelle fois réitéré que les manifestations n’arrangent en rien la transition.

Lansana Kouyaté a fait savoir que la formation politique qu’il dirige appartient déjà à un forum, le Forum pour une Transition Apaisée (FTA). Un forum qui se met au dessus de tout conflit : « Transition apaisée veut dire, pas de conflit. Qu’on utilise le droit de manifester. Si ça se passe dans leur règle, dans les normes que c’est bien encadré, ça c’est le gouvernement qui en décide. Mais nous ne voulons en rien exposer cette transition à des violences. Et ça a commencé déjà. Par ce qu’il y a déjà un mort et c’est un mort de trop en réalité. Je souhaite qu’il n’y ait pas un deuxième. Et c’est comme ça que ça commence. Est-ce que cela même arrange la transition ? Non! Mais si ça se passe, on va continuer, il n’y aura pas d’élections. Ceux qui veulent le faire pour cause d’élections, ça sera tant pis pour eux. Parce qu’il y en aura pas », a indiqué Lansana Kouyaté.

Mamadou Yaya Barry

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.