Connect with us

International

Le président kazakh démissionne après près de 30 ans de pouvoir

Le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev a annoncé mardi sa démission, après près de 30 ans à la tête de ce pays d’Asie centrale riche en ressources naturelles mais confronté à une grogne sociale grandissante.

Depuis la mort de l’autoritaire président ouzbek Islam Karimov en 2016, M. Nazarbaïev était le dernier dirigeant de l’ex-URSS au pouvoir sans discontinuer depuis la dissolution de l’Union soviétique en 1991. Il devrait toutefois continuer à jouer un rôle important dans la politique kazakhe.

« J’ai pris la décision de renoncer au mandat de président. Cette année marquera les 30 ans de mon arrivée au poste de chef de l’Etat », a déclaré M. Nazarbaïev, 78 ans, lors d’une allocution retransmise à la télévision, ajoutant que cette décision était « difficile ».

Il disposera néanmoins de pouvoirs étendus après son départ, grâce à une loi votée en mai 2018 qui accorde un statut constitutionnel au Conseil de sécurité, dont les recommandations étaient jusque-là uniquement consultatives, et autorise M. Nazarbaïev à diriger cette instance jusqu’à sa mort.

Il restera également président du parti au pouvoir, Nour Otan.

Déjà détenteur du titre de « Père de la Nation » qui lui garantit l’immunité judiciaire et un rôle influent en cas de départ de la présidence, Noursoultan Nazarbaïev a exercé pendant près de 30 ans un contrôle total sur le Kazakhstan.

Il avait pris la tête du pays alors que celui-ci n’était encore qu’une république soviétique en 1989, en tant que premier secrétaire du Parti communiste, et avait conservé le pouvoir après son indépendance en 1991.

Réélu à plusieurs reprises à une majorité écrasante, lors d’élections jamais reconnues comme libres et justes par les observateurs internationaux, il n’a jamais désigné clairement de successeur.

– Difficultés économiques –

La présidence par intérim sera assumée par le président du Sénat kazakh, Kassym-Jomart Tokaïev, 65 ans, alors que l’actuel mandat de M. Nazarbaïev courait jusqu’en mars 2020.

« Il est précisément la personne à qui on peut confier la gouvernance du Kazakhstan aujourd’hui », a déclaré Noursoultan Nazarbaïev dans son allocution, faisant l’éloge du président du Sénat.

L’annonce de M. Nazarbaïev intervient moins d’un mois après le brusque limogeage du gouvernement kazakh, à qui il reprochait de ne pas avoir su diversifier une économie très dépendante des hydrocarbures.

Cette annonce surprise a mis un terme au mandat du Premier ministre Bakytjan Saguintaïev, qui était considéré comme son potentiel successeur à l’élection présidentielle de 2020.

Le président avait alors promis des mesures sociales représentant plusieurs milliards d’euros pour répondre au mécontentement croissant de la population, à moins d’un an de la prochaine élection présidentielle.

Riche en pétrole et en gaz, premier producteur mondial d’uranium et grand comme quatre fois la France, le Kazakhstan est la plus importante économie d’Asie centrale. Mais le pays de 18 millions d’habitants souffre depuis 2014 de la baisse des prix des hydrocarbures et de la crise économique chez son allié russe, qui a provoqué la dévaluation du tenge kazakh.

AFP

 

Print Friendly, PDF & Email
Continuer la lecture
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter

  • Mali : Boubou Cissé est nommé chef du gouvernement 22 avril 2019
    Le ministre malien sortant de l'Economie et des Finances a été nommé Premier ministre en charge de former un nouveau gouvernement "de large ouverture".
  • Au Soudan, la rue renvoie l'armée dans les casernes 21 avril 2019
    Sous la pression de la rue, l'armée soudanaise annonce vouloir transmettre le pouvoir aux civils "dans l'intervalle d'une semaine". Environ 100 millions d'euros sont saisis au domicile du président déchu Omar el-Béchir.
  • Le Sri Lanka endeuillé : près de 300 morts dans des attaques 21 avril 2019
    Une série d'attaques visait des hôtels et des églises de la capitale du Sri Lanka, Colombo. C'est la plus grave violence que le pays enregistre depuis la fin de la guerre civile en 2009.
  • La religion, à quoi ça sert? 21 avril 2019
    Un philosophe nous explique les fonctions de la religion pour l'Homme. Et que science et croyance en dieu ne sont pas forcément contradictoires.
  • Migration : le drame des tombes anonymes 20 avril 2019
    La plupart des corps repêchés en Mer Méditerranée ne seront jamais identifiés par manque d'informations ou de volonté des autorités. Pour les familles, il est impossible de tourner la page et de faire son deuil.
  • Mali : qui pour succéder à Soumeylou Boubèye Maïga ? 19 avril 2019
    Le premier ministre du Mali a démissionné jeudi soir face à la colère de la population qui en a assez de l'insécurité qui règne dans le pays.
  • Penser dieu, penser la religion 19 avril 2019
    Entretien avec un professeur de philosophie pour mieux comprendre l'idée même de religion, quelles "fonctions" elle remplit et sur une représentation d'un dieu sans rites religieux.
  • Emission spéciale: qu'est-ce que la religion? 19 avril 2019
    Nous profitons des jours fériés en Allemagne, à l'occasion de Pâques, pour réfléchir à la foi, à ses fonctions dans les sociétés humaines, à son rapport avec la science.
  • Référendum en Egypte pour asseoir le pouvoir du président 18 avril 2019
    Pendant 3 jours, les Egyptiens sont appelés à se prononcer sur une révision constitutionnelle, qui pourrait permettre au président Abdel Fattah al-Sissi de rester au pouvoir jusqu'en 2030.
  • Réactions à Goma après la mort d'Ignace Murwanashyaka 18 avril 2019
    L’ancien chef politique des FDLR condamné en Allemagne pour des crimes commis par son mouvement en RDC est décédé. Réactions.
  • Le Maroc toujours silencieux face aux manifestations en Algérie 18 avril 2019
    Alors que l'Algérie bouillonne, le Maroc se tait. Un mutisme qui en dit long sur les relations tendues entre les deux voisins, avec, en toile de fond, le conflit au sujet du Sahara Occidental. 
  • LDC : Tottenham qualifié au terme d'un match dantesque 18 avril 2019
    Bien que battus par Manchester City (4-3), les Spurs se sont qualifiés pour les demi-finales de la C1, et affronteront l'Ajax. De son côté, Liverpool est allé gagner à Porto (1-4) et jouera contre le FC Barcelone.
  • Soudan : Omar el-Béchir en prison pour calmer la rue 17 avril 2019
    Le Conseil militaire a annoncé le transfert de l'ex-président Omar el-Béchir dans une prison de la capitale. Un geste parmi d'autres qui visent à apaiser la contestation dans la rue.
  • Ignace Murwanashyaka mort en Allemagne 17 avril 2019
    Ce ressortissant rwandais vivait en exil en Allemagne depuis une trentaine d'années et était poursuivi pour des crimes commis en RDC. Âgé de 55 ans, Ignace Murwanashyaka était jugé pour son rôle en lien avec les FDLR.
  • Mali : Ibrahim Boubacar Keïta peine à convaincre 17 avril 2019
    Beaucoup de Maliens jugent les annonces faites par le président lors de son allocution télévisée insuffisantes.
  • Burkina : la main tendue de Compaoré suscite des doutes 17 avril 2019
    Depuis la Côte d'Ivoire où il est en exil, Blaise Compaoré se dit prêt à soutenir le pouvoir à Ouagadougou dans sa lutte contre le terrorisme. L'opinion publique reste divisée.
  • Juve & Ajax: "des enfants qui jouent comme des adultes" Erik ten Hag 17 avril 2019
    Après le Real, triple tenant du titre, c'est l'équipe de Ronaldo, le monsieur Ligue des champions que Frenckie De Jong et sa bande ont laissée au tapis. Douze ans après,le club néerlandais retrouve les demi-finales.
  • Dieselgate : l'ex PDG de Volkswagen risque 10 ans de prison 16 avril 2019
    Martin Winterkorn a été inculpé de fraude aggravée dans l'affaire du Dieselgate, lorsque le constructeur avait truqué ses véhicules pour les faire paraitre moins polluants.
  • L'UA prudente en Algérie mais ferme au Soudan 16 avril 2019
    L'Union africaine a imposé un ultimatum aux militaires soudanais pour quitter le pouvoir. Mais en Algérie où la rue maintient la pression, l'UA s'est limitée à un appel au dialogue pour appliquer des réformes rejetées.
  • Citation de la semaine 16 avril 2019
    "Les changements climatiques ont un impact sur les abeilles à cause de la hausse des températures. Elles peuvent s'adapter à certaines températures, mais au-delà, leur survie est menacée."( Kiatoko Nkoba,ICIPE)