Le président tchadien Idriss Déby devient “maréchal”

Print Friendly, PDF & Email

L’Assemblée nationale tchadienne a élevé vendredi le président Idriss Déby Itno au titre de maréchal pour le combat qu’il a mené contre le terrorisme, a déclaré le président de l’Assemblée, Haroun Kabadi.

Le président Idriss Déby, 68 ans, arrivé au pouvoir par les armes il y a près de 30 ans, était jusqu’à présent général de l’armée tchadienne.

Dernier fait d’arme en date: il s’était rendu dans la région du lac Tchad fin mars pour piloter la riposte de l’armée après une attaque du groupe jihadiste Boko Haram contre une base tchadienne où près de 100 soldats tchadiens avaient été tués.

“Le général Idriss Déby Itno est élevé à la dignité de maréchal du Tchad pour service rendu à la Nation et les nombreuses victoires militaires remportées tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays”, a indiqué le président de l’Assemblée nationale.

Le parti de la majorité présidentielle, le Mouvement patriotique du Salut (MPS), estime pour sa part dans un communiqué que le président “mérite bien une telle consécration au regard de ses valeurs incontestables d’homme d’Etat”.

Mais le vote était loin de faire l’unanimité. “Ça heurte ma conscience”, a dit le député Saleh Kebzabo, leader de l’opposition, selon le site d’informations Tchad Infos.

Outre la présence du groupe Boko Haram dans la province du Lac, l’armée tchadienne fait face à des affrontements récurrents entre cultivateurs et éleveurs dans dans l’Est et à des combats entre groupes rebelles et orpailleurs illégaux dans le Nord. Hors de ses frontières, le Tchad est présent dans la Force conjointe du G5 Sahel.

Le président Deby n’est pas le premier dirigeant africain à être élevé au rang de maréchal, qui est le plus haut grade de la hiérarchie militaire. L’ancien président de l’ex-Zaïre Mobutu Sese Seko et son homologue de la Centrafrique, Jean-Bédel Bokassa, avaient atteint ce rang pour des raisons diverses. Plus récemment, l’un des deux rivaux de la crise libyenne, l’ex-général Khalifa Haftar, a été fait maréchal en 2016.

AFP

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.