Le procès de la fermeture des locaux de l’UFDG pourrait s’ouvrir mercredi au TPI de Dixinn

Print Friendly, PDF & Email

L’audience en référé de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), contre la fermeture de son siège et de son Quartier Général (QG), prévue pour ce mardi 19 janvier 2021, au Tribunal du Première Instance de Dixinn, est renvoyée à demain mercredi 20 janvier 2021 à 14h précises, pour des raisons techniques, nous apprend-t-on.

Le pool d’avocats de l’UFDG constitué à cet effet s’est prêté à nos questions après ce premier report. 

« L’audience est renvoyée demain à la même heure, mais tout le monde le sait comme l’a dit quelqu’un, un régime dictatorial, c’est un régime dans lequel la force se trouve partout et la justice nulle part. Nous sommes aujourd’hui en train de nous battre pour que le droit reprenne force à la place de droit », croit savoir Me Alsény Aïssata Diallo.

« Aujourd’hui tous les autres partis politiques tiennent leurs assemblées Générales sauf l’UFDG. Nous sommes en train de nous battre pour que la justice rétablisse l’UFDG dans ses droits, pour tenir leur meeting. Nous avons l’espoir que la justice vas contre vents et marrées, assumer sa responsabilité en rétablissant l’UFDG dans ses droits de tenir ses assemblées », Espère-t-il

Pour finir, ces avocats ont tenu à rappeler que durant les 24 ans de règne du Général Lansana Conté, « Jamais on a fermé un siège d’un parti politique légalement constitué en Guinée. C’est au moment où nous avons pensé qu’on a un civile au pouvoir et non un militaire, pendant que nous pensons qu’on est en train d’évoluer à l’image des autres pays. Mais c’est le contraire. Pendant que même nos voisins sont en train d’évoluer à la vitesse d’un avion en réaction, nous, nous trainons à la vitesse d’un cheval à charrette c’est extrêmement grave. »

Mamadou Yaya Barry

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.