Le représentant du HCDH en Guinée à la HAC : ‘’nous sommes venus nous approprier le dispositif dont dispose l’institution’’

Print Friendly, PDF & Email

En prélude à la présidentielle du 18 octobre prochain, le président de la haute autorité de la communication, Boubacar Yacine Diallo en compagnie de ses commissaires, a reçu ce mercredi 07 octobre 2020 la visite du représentant du haut-commissariat des nations unies aux de l’homme en Guinée (HCDH) Patrice Vhard. Les deux hommes ont échangé autour des thématiques permettant d’avoir un processus électoral apaisé et crédible en République de Guinée.

Selon, le représentant du haut-commissariat des nations unies aux droits de l’Homme en Guinée, (HCDH), Patrice Vhard : « Nous sommes venus d’abord nous approprier sur le dispositif dont dispose la HAC pour faire ce travail qui est très déterminant. Pour d’abord la paix et la stabilité, mais aussi pour la crédibilité du processus électoral en Guinée. Mais nous comptons aussi avec la nouvelle équipe que nous félicitons ne pas nous arrêter aux échéances présidentielles. »

Vous savez aujourd’hui, dira-t-il : « Les médias sont un partenaire déterminant pour renforcer le vivre ensemble et la cohésion sociale et la protection des droits de l’homme autant que toutes dérives à travers les médias ou les réseaux peuvent réduire en néant tous efforts qu’un peuple aura consentis pour vivre ensemble. »

Parlant des installations du monitoring des médias de ladite institution, le patron des nations unies aux droits de l’Homme en Guinée de se réjouir : « J’ai été très impressionné par l’engagement des commissaires et du président à vraiment tenir cette responsabilité qui est majeure mais aussi par le dispositif technique dont la HAC dispose. Ce ne sont peut-être pas les meilleurs du monde entier mais toute comparaison gardée, je pense qu’on a des raisons de nous réjouir puisque nous avons un dispositif qui nous permet à la fois en temps réel de suivre ce qui se passe à travers les télévisions, radios mais aussi les réseaux sociaux. »

Pour sa part, le président de la HAC, Boubacar Yacine Diallo, a d’abord remercié et salué la visite de cette délégation des nations unies, avant de féliciter les hommes de médias pour le professionnalisme observé pendant cette campagne présidentielle.

« J’espère que jusqu’à la fin de la campagne et après, ce climat d’apaisement va être cultivé. A date nous n’avons reçu aucune plainte d’aucun parti politique, je considère donc que la campagne se déroule normalement sur les médias. Et j’encourage tout le monde à décourager tous ceux qui veulent que la Guinée brûle pour que le citoyen dorme en paix pour qu’il se réveille en paix. Et en ce qui concerne les médias, qu’ils dorment dans la joie et qu’ils se réveillent dans la fête », a souhaité le Président de la HAC

Elisa Camara                                                                

+224654957322

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.