Le sahara marocain « n’est pas à négocier », tranche le Roi du Maroc

Print Friendly, PDF & Email

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a adressé samedi soir un discours à Son peuple à l’occasion du 46ème anniversaire de la glorieuse Marche Verte. Lors de ce discours, le Souverain marocain a rappelé l’attachement du Maroc au processus politique conduit par l’ONU, tout en annonçant qu’aucun accord commercial excluant le Sahara ne sera signé par le Royaume.

 
«Pour le Maroc, son Sahara n’est pas à négocier» et «aujourd’hui comme dans le passé, la Marocanité du Sahara ne sera jamais à l’ordre du jour d’une quelconque tractation», a souligné le souverain marocain, précisant qu’«en fait, si nous engageons des négociations, c’est essentiellement pour parvenir à un règlement pacifique de ce conflit régional artificiel» sous les auspices des Nations Unies.
  
Le Roi du Maroc a également relevé que les développements positifs de l’affaire du Sahara confortent la dynamique de développement soutenue dans les provinces du Sud, celles-ci connaissent un essor général, illustré par le développement des infrastructures et la réalisation de projets économiques et sociaux. Grâce à ces projets, a affirmé, le souverain marocain, « les régions du Sahara sont devenues, désormais, un espace ouvert aux opportunités de développement et une plateforme propice à l’investissement national et étranger ».
 
Le Roi Mohammed VI a par ailleurs précisé que le Maroc n’engagera aucune démarche d’ordre économique ou commercial qui exclurait le Sahara marocain,  à l’adresse de ceux qui affichent des positions floues ou ambivalentes sur le sujet de l’intégrité territoriale du Royaume. Indication faite notamment aux accords commerciaux avec l’UE.
 
Le Roi a par ailleurs exprimé « sa considération aux pays et aux groupements qui sont liés au Maroc par des conventions et des partenariats et pour qui, les provinces du Sud constituent une partie intégrante du territoire national ».
 
Selon le Roi, la décision souveraine des Etats-Unis d’Amérique de reconnaître la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara constitue un sujet de fierté pour Nous. Elle est le corollaire naturel de l’appui constant des administrations américaines antérieures et l’illustration de leur apport constructif au processus de règlement de la question du Sahara.
 
Dans ce même contexte, le souverain a évoqué la décision de plus de vingt-quatre pays d’ouvrir un consulat à Laâyoune ou à Dakhla, ce qui confirme le large soutien dont bénéficie la position marocaine, surtout au sein de l’environnement arabo-africain.
 
Clé de voûte de l’unité nationale du Royaume, la question du Sahara est la Cause qui rassemble tous les Marocains, a poursuivi le Roi, ajoutant que par conséquent, il appartient à chacun, selon sa position et son statut, de rester mobilisé et vigilant en vue de défendre l’unité nationale et l’intégrité territoriale du pays, de consolider les réalisations accomplies dans nos provinces du Sud, en matière politique et en termes de développement.
 
Pour conclure, le Roi du Maroc a rendu un vibrant hommage aux Forces Armées Royales, à la Gendarmerie Royale, à la Sûreté nationale, aux Forces auxiliaires, à l’Administration territoriale et à la Protection Civile, toutes composantes confondues, pour leur mobilisation constante, sous son commandement, à défendre l’unité nationale et à préserver la sécurité et la stabilité du pays.

Décryptage de Mediaguinee
 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.