Le siège des NFD attaqué à Hamdallaye : des blessés, le parti nomme l’UFDG

Print Friendly, PDF & Email

Retour des vieux démons.  La violence s’invite dans la campagne électorale. Ce mardi, le siège des Nouvelles forces démocratiques (NFD) a été violemment attaqué, à Hamdallaye, en haute banlieue de Conakry. Le bilan est lourd : de nombreux blessés, les locaux saccagés. Mouctar Diallo, leader du parti, nomme l’UFDG de Cellou Dalein Diallo.

« Aujourd’hui encore, mardi 13 octobre 2020, l’UFDG a agressé les militants de NFD fortement mobilisés au siège du parti à Hamdallaye Pharmacie, pour un meeting de soutien au Pr. Alpha CONDE. Plusieurs blessés graves et des dégâts matériels importants. Il a fallu l’intervention des forces de l’ordre pour sauver nos militants », a décrit le ministre dont le parti est un allié du RPG Arc-en-ciel (au pouvoir).

« Je demande à tous les militants et sympathisants de NFD de ne répondre à cette énième agression. Continuons à œuvrer pour la consolidation de la paix, de l’unité nationale, de la démocratie et de l’Etat de droit », invite-t-il.

Maciré CAMARA

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.