Elhadj Douty Oularé, sotikemo de Faranah: « aujourd’hui, tu veux ou pas, tu vas entendre le nom de Sékou Touré parce que… »

À l’occasion de la visite du Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l’Homme chez le Sotikemo de la ville de Faranah, Elhadj Mamadou Douty Ben Oularé entouré des notables, près d’une heure Alphonse Charles Wright et les sages chacun de son côté est revenu sur les maux qui assaillent le bon fonctionnement de la justice dans la ville du premier président de la République de Guinée.

Accusé de tous les péchés d’Israël le Sotikemo a promu de se rendre à la maison des jeunes pour dire toute la vérité sur les accusations articulées par les individus sur son interférence dans les dossiers judiciaires. 

De passage, le Sotikemo a salué l’acte du colonel Mamadi Doumbouya qui a baptisé l’aéroport de Conakry Ahmed Sékou Touré « Merci le ministre, ils sont partis dire tout sur moi monsieur le ministre. Mais demain, je serai à la maison des jeunes pour me défendre et dire ma part de vérité. Le colonel Mamadi DOUMBOUYA vous a fait supporter son bagage. Demain, je dirai tout ce que j’ai à dire en toute honnêteté. Dieu merci, tout ce que le traducteur vient de nous dire par vous, alors le colonel Mamadi DOUMBOUYA vous a fait supporter son bagage. Vous supportez le pouvoir du président Mamadi DOUMBOUYA. Faranah a eu deux présidents dans l’histoire de la Guinée, le camarade Ahmed Sékou Touré et le colonel Mamadi DOUMBOUYA. Depuis la mort de Sékou Touré, pour que Sékou Touré lève sa tête, qu’on parle de son nom et qu’il se sente  à l’aise dans sa tombe matin et soir, sauf quand le colonel Mamadi DOUMBOUYA est venu au pouvoir le 05 septembre 2021. Aujourd’hui tu veux ou pas tu ne veux pas tu vas entendre le nom de Sékou Touré parce que l’aéroport de Conakry s’appelle désormais Ahmed Sékou Touré », s’exclame cet homme âgé.

Plus loin, Elhadj Mamoudou Douty Ben Oularé de poursuivre son speech en langue Maninka en ces termes: « Tout ce qui était confisqué, le colonel Mamadi DOUMBOUYA a tout restitué à sa famille biologique. L’une des plus chères des voitures que la femme d’Ahmed Sékou Touré a, c’est colonel Mamadi DOUMBOUYA qui lui a donné. Monsieur le ministre, vous avez commencé vos propos Dieu et vous avez fini au nom de Dieu alors merci. Vous ne pouvez rien faire pour Faranah aujourd’hui qui est plus que ce nom. Vous êtes dans la ville du colonel Mamadi DOUMBOUYA. Je jure, vous voir aujourd’hui à Faranah, ça nous a permis de voir le colonel Mamadi DOUMBOUYA devant nous. Toutes les bénédictions qui seront faites ici aujourd’hui, je demande le Tout-Puissant ALLAH d’accepter la bénédiction, ce que je vais dire au nom des ancêtres, que Dieu vous bénisse.

Concernant la justice de Faranah d’alors, les citoyens souffraient trop par la justice mais avec l’avènement du CNRD, les citoyens sont à l’aise à travers cette justice », rassure le Sotikemo. 

Après  ce passage chez le Sotikemo, le ministre de la Justice et sa délégation se sont rendus à la préfecture pour dire ses quatre vérités aux représentants de l’Etat dans cette ville avant de se rendre à la prison civile. Là aussi, le constat révèle que plusieurs registres manquent à l’appel comme c’est le cas dans plusieurs préfectures à travers le pays. 

Du côté des infrastructures, un grand Palais de Justice à l’image de la préfecture du Palais de la justice de Kindia, aux normes standards est en chantier. Cette belle infrastructure dont la fin des travaux est annoncée à la fin de cette année est composée de 36 bureaux et 3 salles d’audience. 

Mamadou Yaya Barry depuis Faranah

1 Commentaire
  1. Sylla 3 semaines il y a
    Repondre

    Les journaux Guinéens sont nuls.
    Comment peut on appeler un tel putshiste sans vergogne “ministre?”
    Lui il est ministre comment c’est pas Alpha Condé qui l’a nommé?
    Ces maudits mutins vont tomber.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.