Législatives 2020: voici pourquoi les chefs de quartier et la jeunesse de Kindia soutiennent le choix des sages

Print Friendly, PDF & Email

Le choix des candidats aux élections législatives du 16 février prochain ne fait pas l’unanimité à Kindia. La reconduction de l’honorable Elhadj Demba Fadiga sur la liste uninominale et d’Abdoulaye Sylla Dounla (liste nationale) continue d’alimenter les débats. Les chefs de quartiers et districts ainsi que la jeunesse de Kindia rejettent en bloc ces deux anciens patrons de l’hémycicle. Pour ces différentes couches précitées, ces deux anciens députés n’ont posé aucune action concrète pour la ville de Kindia et avec eux c’est un échec l’amentable pour le parti au pouvoir.

Le RPG arc-en-ciel de Kindia est en train aujourd’hui de creuser sa propre tombe à moins deux mois des élections législatives. Le parti connaît une division profonde suite à la décision rendue, le 17 décembre dernier lors de la convention locale qui a permis à Elhadj Demba Fadiga et Abdoulaye Dounla Sylla de revoir leurs noms sur la liste des candidats pour Kindia. Une décision que contestent certains maillons forts du parti au pouvoir. Cette décision des sages, est soutenue par tous les 33 chefs de quartiers de Kindia et leurs districts, confirme le président des chefs de quartiers de la commune urbaine de Kindia, Elhadj Fodé Carreauleur Camara.

A propos de cette députation, d’abord nous disons grand merci à Dieu parce que nous sommes nés à Kindia et on a passé tout notre temps ici. Ce qui se passe aujourd’hui à Kindia n’a pas été fait depuis notre existence. Bien que nous sommes les membres de comité directeur, nous n’avons pas été informés de la rencontre que le parti a tenue au siège du parti. C’est ainsi que les sages nous ont appelés en nous demandant si c’est nous qui ont fait le choix des députés, nous leur avons dit non. Pour nous, quand le parti fait son choix , il doit nous informer avant d’envoyer la liste à Conakry parce que deux personnes ne peuvent pas faire un choix au nom des sages de Kindia, des femmes de Kindia et la jeunesse de Kindia. Donc c’est pourquoi, nous soutenons le choix des sages qui est tombé sur des jeunes qui peuvent faire l’affaire de notre Kindia. Nous sommes à Kindia pour le professeur Alpha Condé mais la liste qu’ils ont envoyée, nous ne sommes pas pour et le président doit revoir le bureau-là sinon, il va perdre à Kindia.  En plus moi j’étais assis chez moi ici, Demba est venu m’insulter en disant que je ne peux rien contre lui, que le professeur à fini de le choisir”, ajoute-t-il.

La liste de ces deux candidats choisis a été rejetée  au siège du RPG arc-en-ciel à Conakry, confie un des membres de la  délégation, Abdoulaye Pablo Camara.

Quand les sages ont choisi les députés qui peuvent faire l’affaire de Kindia, Nous sommes parti au siège du parti  à Conakry pour déposer la liste. Arrivés, nous avons trouvé le secrétaire permanent là-bas. On n’est partis vers lui et nous lui avons expliqué le but de notre présence. Après avoir examiné notre document, il nous a répondu sagement en disant : ‘’moi je suis ordonné à recevoir la liste des structures du parti et non celle des associations, je ne peux pas recevoir ça. Mais avant cela, Demba qui était a côté qui nous observait à travers des vitrines, il m’a appelé sur mon téléphone et dit  Pablo tu vas pas rentrer ici. Ce sont les mauvais sages qui sont  en train de perturber Kindia, qui t’envoient ici mais tu ne vas pas rentrer ici. Je lui ai dit que je vais rentrer car le siège c’est pour tout le monde. Il dit tu n’es pas membre de ce parti, tu n’a pas ton badge, je lui ai répondu : Demba tu dis ça aussi mais tu oublies le Mökèboungni. Après avoir chaudement échangé, je suis rentré dans la salle. Donc nous, notre position est claire, nous sommes derrière le choix effectué par les populations de Kindia”, insiste le chef de quartier de Bamban.

De leurs côtés, les chefs animateurs de la jeunesse dans les différents quartiers soutiennent mordicus la position des sages et s’engagent à contribuer à l’échec du RPG arc-en-ciel à Kindia si leurs choix ne sont pas pris en compte par le professeur Alpha Condé.

Nous, notre position est limpide, nous sommes derrière le choix porté sur nos deux jeunes par la notabilité. Nous n’avons pas été associés au choix des anciens députés sinon, on allait dire de les changer cette fois-ci parce qu’ils n’ont rien fait pour Kindia. Il faut voir le cinquantenaire, Kindia ne l’a eu qu’en dernière position et regarde où nous en sommes, jusqu’à présent rien n’est fait. Comment choisir des personnes qui ne peuvent rien faire pour vous? Donc, on préfère la jeunesse, nous sommes jeunes et on sait que les Sékou Oumar Traoré et Moustapha Soumah peuvent faire quelque chose pour nous à Kindia c’est pourquoi nous soutenons ça. Mais, sans ce choix là, le RPG va perdre à Kindia devant nous.  C’est ça seulement nous demandons au président Alpha Condé sinon nous allons contribuer à ce que le RPG perde à Kindia”, martèle Mamadou Saliou Sylla, président de l’association des chefs animateurs de jeunesse des 33 quartiers et 13 districts de Kindia.

Reste à savoir quel sera l’avenir du RPG arc-en-ciel à Kindia si le choix des sages venait à être refusé par le président Alpha Condé.

Aboubacar Dramé, correspondant régional à Kindia

+224 623 08 09 10

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.