Législatives du 16 février : le RPG Arc-en-ciel lance sa campagne par un carnaval géant

Print Friendly, PDF & Email

Le carnaval du RPG arc-en-ciel pour les élections législatives a démarré ce jeudi, 23 janvier à Kaloum. Chevauchée par le directeur national de campagne Malick Sankhon, à ses côtés la candidate nationale Zalikatou Diallo, Mohamed Diop le candidat uninominal de Kaloum et Aboubacar Sylla dit Bill Gates, candidat uninominal de Matoto.

Après avoir pris le départ sur l’esplanade du Palais du Peuple, le gigantesque carnaval constitué majoritairement de jeunes esquivant des pas de danse et entonnant des chansons favorables à leurs candidat Mohamed Diop, a pris la direction du Boulevard Telly Diallo où un espace avait été aménagé. Une fois sur les lieux, ils ont été accueillis par une foule de partisans déjà sur place.

« Cette fois-ci, ce sont les femmes et les jeunes qui sont sur la liste du RPG arc-en-ciel pour les élections législatives. Vous avez ici certains de ces jeunes. Hadja Zalikatou Diallo qui est la tête de liste nationale et trois candidats qui sont Mohamed Diop, candidat uninominal de Kaloum et Yankrees Kéita. Si vous votez pour Zalikatou Diallo, vous aurez voté pour la liste nationale et parmi ces candidats sur la liste nationale vous avez l’honorable Mamady Sidibé et le candidat uninominal que nous soutenons à Matoto Aboubacar Sylla (Bill Gates) … », a entamé Malick Sankhon.

Poursuivant, il prie tout le monde de ne pas céder aux provocations. « Maintenant que les listes sont affichées, que chacun aille vérifier sur la liste s’il n’y a pas d’erreur sur son nom ou si son nom n’y figure pas. Ensuite, il faut s’attendre à la distribution des cartes et quand ce jour arrive que chacun aille chercher sa carte d’électeur, quel que soit ce que vous ressentez. Si vous n’avez pas votre carte d’électeur, vous n’êtes pas un électeur parce que vous ne pouvez pas voter pour qui vous voulez. Après le jour du vote, nous demandons aux jeunes de s’assurer de la sécurité des bureaux de vote afin que les gens puissent librement exprimer leur choix. Une fois que cela est fait, on attend les résultats et nous sommes sûrs que nous sortirons vainqueurs. Nous demandons à tout le monde de ne pas céder aux provocations jusqu’à la fin du scrutin », dira-t-il.

Prenant la parole, le candidat uninominal de Kaloum et ex-gouverneur de Conakry Mohamed Diop a remercié les militants pour le soutien témoigné en son endroit.

« Merci chers petits frères. Merci à tous, ce n’est pas moi qui vais vous payer c’est Dieu qui va vous payer. Que Dieu fasse rayonner Kaloum. C’est nous qui sommes nés ici et qui avons grandi ici, alors n’acceptons pas qu’il y ait la bagarre ici. Aujourd’hui, nous politiciens sommes là et demain nous partirons mais Kaloum ne devra pas s’en aller il devra rester intact. Kaloum doit être développé. À Kaloum, les jeunes doivent travailler. Alors pour l’amour de Dieu, n’acceptons pas qu’il y ait la bagarre ici. Nous avons les mêmes mères et les mêmes pères, jouons et rions ensemble », a-t-il plaidé.

À noter que plusieurs hauts cadres du RPG arc-en-ciel et du gouvernement étaient aussi présents à ce carnaval qui signe le début de campagne du parti au pouvoir pour les législatives du 16 février prochain.

Maciré Camara 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.