Législatives : les jeunes de l’UFDG lancent une campagne de sensibilisation pour l’enrôlement des électeurs 

Print Friendly, PDF & Email

Le comité national des jeunes de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a lancé ce dimanche 8 décembre, une campagne de sensibilisation pour l’enrôlement des électeurs. Cette campagne va pour une première phase toucher les communes de Ratoma et de Matoto.

Pour le secrétaire général du comité national des jeunes de l’UFDG, des jeunes volontaires vont passer tous les jours dans des familles pour faire comprendre à tout le monde que seul le vote peut sanctionner les mauvais gouvernants.

“Nous partons du principe que la CENI a demandé à l’ensemble des acteurs politiques de participer à la sensibilisation des guinéens afin qu’ils participent à cette opération d’enrôlement. Le président Cellou Dalein Diallo a interpellé l’ensemble des militants et responsables de l’UFDG pour qu’on fasse se recenser parce que lui et sa famille biologique se sont déjà fait enrôler. Donc puisqu’il a déjà donné le ton, le comité national des jeunes de L’UFDG a jugé nécessaire de lancer une campagne de sensibilisation dans les communes de Ratoma et de Matoto. Donc nous sortons de là en rappelant que des jeunes volontaires qui sont habitués à ce processus, vont passer dans les familles pour leur faire comprendre que la seule manière de sanctionner les mauvais gouvernants, c’est de se faire enrôler et de voter”, a dit Mohamed Bakary Fofana.

Cette campagne de sensibilisation vise à pousser tous les citoyens en âge de voter de se faire enrôler et ce, sans distinction d’appartenance politique.

“Notre sensibilisation vise tous les citoyens en âge de voter, c’est pourquoi dans nos discours on s’adresse à l’ensemble des guinéens sans distinction d’appartenance politique. Donc il est de notre devoir d’interpeller tout le monde. Aujourd’hui, certains sont assis et disent que se faire enrôler correspond à aider Alpha Condé à avoir un troisième mandat, nous leur disons à travers cette sensibilisation d’aller se faire enrôler parce que la carte d’électeur est une arme pour sanctionner monsieur Alpha Condé et sa compagnie”, ajouté le député Bakary Fofana.

Cette sensibilisation va toucher toutes les communes de Conakry mais aussi dans ses villes périphériques.

Thierno Sadou Diallo

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.