Législatives : Maladho Diallo de l’UFDG, candidat à Pita ! 

Print Friendly, PDF & Email

Pour les élections législatives du 16 février prochain, la circonscription de Pita vient d’enregistrer la candidature du trésorier, figure de proue de la jeunesse de la principale formation politique de l’opposition guinéenne. Maladho Diallo qui est aussi l’administrateur général de l’UFDG compte participer aux primaires de son parti afin d’être le candidat du parti dirigé par Cellou Dalein Diallo à la députation de cette circonscription.

Ce samedi, lors d’une conférence de presse, ce jeune collaborateur du chef de file de l’opposition a soutenu que sa candidature est une sollicitation de plusieurs personnes dont certains sont de la fédération UFDG de Pita.

“Pour le poste de député de Pita, plusieurs personnes m’ont sollicité, des jeunes, des amis pour que je me porte candidat pour les prochaines législatives afin de défendre les intérêts de Pita à l’assemblée nationale. Il y a une année, j’ai été aussi sollicité par le député uninominal de Pita, Monsieur Djouldè Sow. Depuis que j’ai reçu ce soutien, j’ai sillonné la préfecture de Pita pour rencontrer les populations et connaître leurs problèmes que je pourrais résoudre en tant que député. Donc je m’y engage parce qu’aujourd’hui, il y a mon engagement militant et il y a aussi la sollicitation de certains responsables de la fédération UFDG de Pita”, a-t-il dit.

Maladho Diallo veut aussi mettre à profit l’expérience qu’il a accumulée au cours de sa collaboration avec Cellou Dalein Diallo et des cadres aguerris de l’UFDG pour défendre les intérêts de Pita au Parlement. Pour lui, aucun autre candidat d’un autre parti politique ne peut effrayer l’UFDG à Pita.

“L’UFDG est une grande administration et je suis dans cette administration depuis l’âge de 22 ans et depuis 2013, j’occupe des postes de responsabilité à haut niveau. J’ai appris beaucoup de choses, j’ai appris comment fonctionne une administration, comment gérer les personnes, parce que ce qui est plus difficile, c’est la gestion du personnel. Récemment, avec les manifestations, nous avons eu à gérer beaucoup de crises et mon implication personnelle a permis de résoudre certains problèmes avec l’appui des cadres du parti comme le général Aliou Condé, Elhadj Djouma, le vice-président de l’assemblée, toutes ces personnalités ont travaillé longtemps dans l’administration, c’est comme le Président Cellou Dalein Diallo. Donc ma proximité avec ces personnalités m’a permis de connaître les rouages de l’administration et le fonctionnement d’une institution. A Pita, il n’y a aucun candidat d’un autre parti qui nous effraie. Je pense qu’au lendemain des investitures, nous allons nous rassembler pour faire face aux défis”, a-t-il ajouté.

Pour ce jeune qui a travaillé dans l’ombre depuis 2004 au sein de l’UFDG, sa campagne au compte des primaires, se mènera de façon modérée et il n’est pas question de toucher à l’unité de son parti.

“Je suis candidat aux primaires, je vais mener ma campagne mais cette campagne ne se mènera pas de façon à ce que l’unité du parti prenne un coup. Si je suis investi candidat, je me battrai corps et âme pour que Pita reste dans l’escarcelle de l’UFDG et si je ne suis pas investi candidat, je m’aligne derrière celui qui aura été choisi avec la même détermination, la même ferveur et le même enthousiasme”, promet-il.

Face à la multitude de candidatures aux postes uninominaux, l’UFDG va passer par les primaires pour départager les différents candidats. Ces primaires se tiendront le week-end prochain dans toutes les circonscriptions où il n’y a pas de consensus sur le choix.

Thierno Sadou Diallo 

+224 626 65 65 39

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.