Lélouma : à Thianguel Bori, un père tue son enfant de six ans en voulant le corriger

Print Friendly, PDF & Email

Incroyable, mais vrai. Cette infanticide s’est produite dans la nuit de mardi à mercredi 24 février 2021 dans le secteur Kamaya, district Kimbély, sous-préfecture de Thianguel-Bori, préfecture de Lélouma. Selon nos informations, cet enfant de six ans a été battu sévèrement par son père, avant que ce dernier ne lui inflige des brulures corporelles, le lundi 22 févier. Des supplices qui auraient couté la vie à l’enfant quelques heures après à l’hôpital régional de Labé dans la nuit du mardi.

Joint au téléphone, le maire de la commune rurale de Thianguel-Bori est revenu sur les circonstances de ce crime d’un autre genre.

« J’ai été informé par le chef du centre hospitalier, qu’un enfant a été admis au niveau de sa structure, de venir m’imprégner des faits, avant que l’enfant ne soit admis à l’hôpital régional de Labé. Arrivés au poste de santé, nous avons trouvé l’enfant dans son lit de malade, on nous a informés que c’est son père qui lui a fait subir des brûlures corporelles à la main droite, ses quatre doigts était complètent brûlés. Malgré les premiers soins il continuait de souffrir, nous avons constaté également des bleus partout sur son corps, et son ventre était ballonné. Comme sa mère était à son chevet, nous l’avons interrogée sur les causes de cet état de fait. Elle a répondu que tout est parti lorsque l’enfant jouait avec le feu et il a brûlé quelque part,  donc son père a piqué une colère noire, et a pris la main de l’enfant pour la mettre dans le feu. L’enfant vivait avec son père. Ses parents ont divorcé. Puisque l’enfant souffrait énormément, le service de l’action sociale régionale a pris en charge les frais des soins. Mais malheureusement l’enfant a succombé à ses blessures dans la nuit du mercredi aux environs de 2 h du matin à l’hôpital régional de Labé. Le corps a été ramené à son village natal où il a été inhumé », a expliqué Mouctar Sentou Bah.

Poursuivant, le maire de la commune rurale de Thianguel-Bori nous confie que le père de l’enfant incriminé dans cette affaire a été arrêté et détenu à la prison civile de Lélouma.

« Après l’enterrement de l’enfant, son père m’a rendu visite à mon domicile, mais j’étais au bureau. Après, il m’a appelé au téléphone pour m’informer que leur président de district doit lui rendre visite puisqu’il a un problème  avec la mère de l’enfant. Dans ses explications, il me dit qu’il a fait quelque chose de grave, d’après lui, l’enfant a l’habitude de jouer avec le feu, il a même brûlé le domicile d’un voisin. Donc c’est lorsqu’il cherchait à attraper son fils pour le punir que ce dernier est tombé et s’est brûlé. Après il me dit que le commandant de la gendarmerie l’a appelé, s’il doit aller se présenter. Je lui ai dit d’aller se présenter. Une fois à la gendarmerie, il a été arrêté et déféré à Lélouma », nous a confié notre interlocuteur.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.