Connect with us

A la Une

Dernier hommage des Canadiens aux morts de la mosquée de Québec: le Premier ministre Trudeau dans une famille guinéenne

Published

on

Des milliers de Canadiens et leur Premier ministre Justin Trudeau ont assisté vendredi à Québec avec beaucoup d’émotion et dans l’unité aux funérailles des trois dernières victimes de la fusillade de la mosquée du quartier Sainte-Foy.

Dans le Centre des congrès de Québec, aménagé pour l’occasion en mosquée, plus de 5.000 personnes ont rendu un dernier hommage aux Canadiens d’origine guinéenne Mamadou Tanou Barry et Ibrahima Barry (aussi nationalisé Français) et à celui d’origine marocaine, Azzeddine Soufiane.
Respectivement comptable, fonctionnaire et épicier, ces hommes âgés de 39 à 57 ans, ont succombé dimanche soir aux balles tirées par un étudiant québécois de 27 ans, proche de l’extrême droite.
Surmontés de trois grandes couronnes de fleurs blanches, les cercueils étaient posés sur un catafalque.
Les funérailles nationales de trois autres victimes, d’origine algérienne et tunisienne, ont été célébrées jeudi à Montréal.
“Notre ennemi n’est pas Alexandre Bissonnette, notre ennemi est l’ignorance”, a dit l’imam Hussein Guillet en référence à l’étudiant inculpé de meurtre et de tentative de meurtre.
“On vit côte à côte mais on ne se connait pas”, a regretté l’imam arrivé au Québec du Liban il y a plus de 40 ans en lançant un vibrant appel à l’unité dans un français mâtiné de l’accent québécois.
– Mots empoisonnés –
“Alexandre Bissonnette, avant d’être un tueur, était une victime”, atteinte “de la balle des mots empoisonnés. Il doit être la dernière de ces victimes”, a lancé l’imam, chaudement applaudi par une foule où Québécois côtoyaient Canadiens d’adoption.
L’imam a déploré que des gens vivant depuis plus de 30 ans dans la capitale du Québec doivent être portés en terre à Montréal, faute de cimetière musulman à Québec, ville où vivent pourtant plus de 6.000 personnes de cette confession.
Le message a été entendu. “Je veux vous dire: vous aurez ce cimetière musulman”, a lancé à la foule le maire de Québec, Régis Labeaume, lui aussi vivement applaudi.
Justin Trudeau a invité la population “à réfléchir aux paroles qui visent certains de nos concitoyens en les excluant, en les rabaissant sur la base de leurs origines ou de leur religion”.
“Il est plus que temps que les auteurs de tels discours, qu’ils soient politiciens, animateurs, ou autres personnalités publiques, se rendent compte du tort que leurs mots peuvent causer”, a-t-il tancé dans une allusion implicite à des médias populistes de Québec accusés d’attiser les tensions envers les musulmans.
“Extirpons de notre société la haine, les préjugés et le racisme”, a renchéri Philippe Couillard, Premier ministre du Québec.
“Ca fait chaud au coeur”, s’est exclamé Abdelmalek Elganah, 42 ans, un Marocain installé au Québec depuis 12 ans. “Il faut mieux se connaître. Je pense que c’est plus l’ignorance que la haine qui cause ce genre de tragédie”, a-t-il dit à l’AFP.
Pour le Canada, cette tragédie, l’une des pires à frapper des musulmans dans un pays occidental, est comme une déflagration culturelle, marquée par l’apparition au grand jour de mouvements ouvertement racistes au Québec.
Juste à Montréal, 11 crimes et 41 incidents haineux, dont la profanation jeudi d’une mosquée, ont été rapportés depuis l’attentat de Québec, a indiqué la police dans un communiqué.
AFP

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités
  • Angela Merkel à Auschwitz, un message à l'antisémitisme 6 décembre 2019
    L'ancien camp de concentration d'Auschwitz incarne l'horreur de l'extermination des juifs planifiée et exécutée par le régime nazi. Pour Angela Merkel, chacun devrait se sentir en sécurité en Allemagne et en Europe.
  • Emmanuel Macron et la présence militaire française au sahel 6 décembre 2019
    Au menu : la démographie en Afrique. Egalement, la sortie président français Emmanuel Macron en marge du sommet de l’Otan, invitant les présidents des pays du G5-Sahel à Pau en France, est commentée dans la presse.
  • RDC : l’armée nie être complice des ADF 6 décembre 2019
    Le porte-parole de l'armée congolaise considère l'hypothèse d'une complicité "impossible". Un rapport de mai 2015 des Nations unies évoquait pourtant une " ample collusion » entre les FARDC et les ADF. 
  • Les Nigériens agacés par la convocation d'Emmanuel Macron 6 décembre 2019
    Pour entendre leurs positions sur les appels au départ des forces françaises, Emmanuel Macron a convoqué les dirigeants africains du G5 Sahel en France. Mais les propos du chef de l'Etat français passent mal au Niger.
  • Emmanuel Macron jette une pierre dans le G5 Sahel 6 décembre 2019
    Le président français exige des chefs d'Etats du G5 Sahel, une clarification de leur soutien à la présence militaire française sur leur territoire. 
  • Mauricio Pochettino n'est pas dans le plan du Bayern 6 décembre 2019
    Le Bayern travaille en coulisse pour choisir un nouvel entraineur sur le long terme. Libre de tout contrat, l'Argentin Mauricio Pochettino n'est pourtant pas dans le viseur du club champion d'Allemagne
  • Bayern Munich: Mauricio Pochettino n'est pas envié par le club 6 décembre 2019
    Le Bayern travaille en coulisse pour choisir un nouvel entraineur sur le long terme. Libre de tout contrat, l'Argentin Mauricio Pochettino n'est pourtant pas dans le viseur du club champion d'Allemagne.
  • RCA : le comité de suivi du processus électoral contesté par l'opposition 6 décembre 2019
    A un an des échéances électorales en Centrafrique, un comité stratégique d’appui au processus électoral a été créé par le gouvernement et cela malgré l’existence de l’Autorité nationale des élections (ANE).
  • Menace de boycott sur la présidentielle en Algérie 5 décembre 2019
    L’élection présidentielle du 12 décembre est peut-être la plus difficile du pays. Les opinions pour et contre sont dans un face-à-face inattendu et seul le taux de participation pourra les départager.
  • Avec la Russie, le baton et la carotte 5 décembre 2019
    Les services secrets russes sont accusés de mener des activités douteuses depuis le territoire de plusieurs pays européens. La presse souhaite alors la fermeté tout en gardant le contact avec Moscou sur certains sujets.
  • Une affaire Skripal façon allemande 5 décembre 2019
    Deux employés de l'ambassade russe à Berlin déclarées personae non grata pour ne pas assez coopérer dans une enquête sur un meurtre commis en Allemagne, qui pourrait avoir été commandité en haut lieu.
  • Nouvelle arrestation d'un militant des droits de l'Homme au Tchad 5 décembre 2019
    D'abord interpellé pour diffamation, Mahamat Nour Ahmat Ibedou est désormais accusé de meurtre et tentative de meurtre. A N'Djamena, comme dans la diaspora, des voix s'élèvent pour dénoncer cette nouvelle arrestation.
  • "Il n'y a pas de complot extérieur contre l'Afrique" A. Ould Abdallah 5 décembre 2019
    Alors que le sentiment anti-français croît de nouveau au sein des populations dans le Sahel, Ahmedou Ould Abdallah, ancien ministre mauritanien des Affaires étrangères, dénonce son instrumentalisation.
  • La place contestée de la Turquie au sein de l'OTAN 4 décembre 2019
    Malgré l'offensive unilatérale de l'armée turque au nord de la Syrie, Ankara reste un membre solide de l'OTAN.
  • Existe-t-il une complicité entre l'armée congolaise et les rebelles ADF ? 4 décembre 2019
    Le spécialiste des questions de sécurité Boniface Musavuli estime que les ADF actuels, accusés du massacre de centaines de civils, agiraient grâce à la complicité de certaines unités des FARDC.
  • L'OTAN en quête d'objectifs communs 4 décembre 2019
    Malgré la signature d'une déclaration finale, l'heure n'était pas à la fête au sommet des 70 ans de l'OTAN à Londres.
  • Tchad: un ex-Premier ministre incarcéré pour corruption 4 décembre 2019
    L’ancien Premier ministre Kalzeubé Payimi Deubet, secrétaire général de la présidence, est accusé de complicité d’escroquerie, d’abus de fonction et de tentative de détournement des deniers publics. Il a été incarcéré.
  • L'Allemagne attendue sur la crise anglophone au Cameroun 4 décembre 2019
    Le conflit dans les régions anglophones a forcé plus de 700.000 personnes à fuir leur domicile et fait plus de 3.000 morts. Après l'échec du dialogue national, la résolution de la crise pourrait venir de l'extérieur.
  • "La soumission n'est pas un choix pour moi" 4 décembre 2019
    Ce 4 décembre, la fondation Right Livelihood remet son prix 2019, souvent surnommé "prix Nobel alternatif". Cette année, le jury a choisi quatre militants pour être lauréats, parmi lesquels Aminatou Haidar.
  • PL : Manchester City ne lâche rien 4 décembre 2019
    Les Citizens se sont largement imposés à Burnley (1-4) et reviennent à huit points de Liverpool, qui affronte ce soir Everton dans le derby.