Des femmes de Siguiri, plus grand bastion du RPG, ont marché pour le CNRD

Print Friendly, PDF & Email

Des femmes venues de toutes les sous-préfectures de Siguiri (ville de l’intérieur la plus peuplée et plus grand grenier électoral du RPG), accompagnées par le chef protocole du préfet, se sont mobilisées pour saluer le nouveau préfet et apporter leur soutien au Comité national pour  le Rassemblement et le Développement (CNRD). Elles étaient des milliers à avoir effectué ce déplacement avec  plusieurs responsables locaux des communautés villageoises de Siguiri. A l’entame, Fabory Koulibaly, porte-parole des femmes, s’est exprimé en ces termes : « au nom de ces milliers de femmes devant vous monsieur le préfet, leur déplacement a pour objectif de réitérer une fois encore leur détermination à accompagner le colonel Mamady Doumbouya, président du CNRD mais aussi pour la préservation de la paix et de la quiétude sociale ».

Ces femmes très engagées comptent organiser une manifestation de  soutien dans les jours à venir pour montrer à la face du monde que l’ex-capitale du RPG accompagne le CNRD.

Le préfet de Siguiri, le colonel Mamady Condé, en peu de mots, leur a donné une réponse au nom du président du CNRD, le colonel Mamady Doumbouya. « Je suis comblé de joie. Notre président, le colonel Mamady Doumbouya, veut la paix et la quiétude sociale. Le pouvoir, c’est Dieu. Donc, nous avons entendu vos demandes et merci pour vos salutations sincères », a-t-il déclaré.

Cette sortie massive des femmes de Siguiri aura surpris plus d’un, surtout quand on sait que Siguiri était considéré comme le bastion du RPG. Moins d’une semaine après la chute du régime Condé, les mentalisés semblent avoir changé à Siguiri.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.