Les fictifs pas seulement dans la fonction publique mais aussi, dans le fichier electoral ! (Par Fodé Baldé)

Print Friendly, PDF & Email

Dans le compte-rendu du dernier Conseil des Ministres, plusieurs mesures fortes ont été rappelées comme le régime en a l’habitude. Ce sont des mesures qui, dans bien des cas, seront exécutées au quart ou même pas ! Alpha CONDE s’est ainsi illustré dans sa gouvernance depuis maintenant 11 ans.

L’une des mesures qui a retenu notre attention et qui consacre cette analyse, c’est l’éradication des fictifs dans la fonction publique. Des gens sont payés à ne rien faire ! C’est une perte énorme pour le trésor public encore que le pays se trouve dans une crise financière sans précédent. Crise qui a conduit à l’augmentation du dédouanement des conteneurs au niveau du Port. Pour un pays où les populations vivent de l’exportation, les conséquences sont visibles sur le marché et dans le panier de la ménagère.

Cette opération contre les fictifs pour qu’elle soit un succès, le gouvernement pourrait la confier aux diplômés chômeurs qui savent pertinemment que leur situation actuelle est due entre autre à certains cadres véreux qui nourrissent ce phénomène et en tirent profit. Il faut les dénicher et les traduire devant les tribunaux pour en dissuader d’autres.

Cependant, le retrait des fictifs n’est pas la seule affaire de la fonction publique, c’est aussi le cas du fichier électoral. Si les fictifs dans la fonction publique vont perdre au trésor public une forte manne financière, au niveau du fichier électoral, les fictifs tels que nous les connaissons aujourd’hui favorisent à grossir les scores et maintenir aux affaires un régime illégitime et illégal.

En somme, autant Alpha CONDE s’aperçoit de la perte financière que ces fictifs engendrent au niveau du trésor public autant l’opposition voit en ces fictifs du fichier électoral, un élément catalyseur de la confiscation de leur victoire lors des différentes élections organisées sous Alpha CONDÉ. Pour l’opposition, les électeurs d’Alpha CONDE, ce sont ces fictifs qu’il faut impérativement retirer du fichier électoral.

Fodé BALDE, Responsable Communication digitale UFR

1 Commentaire
  1. SAAM 1 mois il y a
    Repondre

    Bonjour,
    Vous n’allez toujours pas desarmé par rapport au fichierelectoral qui a été asséni plusieurs fois avec l’assistance de la communauté internationale.
    Pour vous le fichier ne sera fiable que lorsque vous aurez la commande pour vous assurer que vous l’avez bourré en votre faveur. Ce qui est pratiquement impossible en Guinée car on y veille comme le lait sur le feu.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.