Les maux du colonel Alpha Barry avant sa condamnation : ‘’le procureur m’a dit…’’

Print Friendly, PDF & Email

Condamné mercredi dernier à 5 ans de prison ferme pour “vol aggravé” par le tribunal militaire suite à une plainte de l’opérateur économique Ibrahima Diallo, l’ex-porte-parole de la gendarmerie nationale, colonel Mamadou Alpha Barry est sûr d’avoir été combattu. Il n’en démord pas.

A la barre, peu avant la sentence, le colonel a promis au procureur capitaine Sâa Norbert Léno qui a requis plus de 10 ans de prison ferme contre lui qu’il reviendra un jour ‘’si je ne meurs pas au cours de ma détention’’.

« J’ai compris pourquoi le procureur Léno m’a approché. Il m’a approché, c’était pour m’abattre. Il m’a approché, il m’a dit : ‘’voilà, accepte tout ce qu’on te dit pour que ça aille vite. Et le premier procès on te libère’’. Il m’a dit :’’le méchant ici, c’est le général [Ibrahima] Baldé [haut commandant de la gendarmerie nationale, directeur de la justice militaire] (…). Je suis gendarme, lui il est militaire. J’aurais préféré qu’un gendarme me parle de ça pas un militaire. Je partirais, mais dites-lui que je reviendrai Inchallah si je ne meurs pas”, a lancé colonel Barry dans la salle d’audience du tribunal militaire sis à Kaloum. 

Elisa Camara 

+224654947322

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.