Mali : les moustiquaires, détournées en Guinée et saisies à Bamako, remises aux autorités guinéennes 

Print Friendly, PDF & Email

L’affaire est devenue un véritable feuilleton à rebondissement. Il s’agit de la saisie de moustiquaires détournées en Guinée et en vente au Mali. Un démantèlement qui avait été rendu possible, après que le département de la santé et des affaires sociales malien ait été saisi en septembre dernier à travers une lettre des partenaires guinéens de lutte contre le paludisme (USAID, Fonds Mondial, Fondation AGAINST MALARIA), pour la recherche d’une importante quantité de moustiquaires imprégnées d’insecticides.

A l’origine des faits, le Ministère malien de la Santé et des Affaires sociales avait saisi les services de sécurité, le procureur de la commune I du district de Bamako et les représentants de l’USAID au Mali pour des investigations. Ainsi, l’entrepôt indiqué a été clairement identifié dans la nuit du vendredi 13 au samedi 14 septembre 2019.

Ensuite, une perquisition des lieux a été menée par les éléments du commissariat de police du 12ème arrondissement, en présence des représentants des structures compétentes. Il s’agit du substitut du procureur près le tribunal de la commune I de Bamako, du secrétaire général et le chef de cabinet du ministère de la santé et des affaires sociales, un huissier de justice, le propriétaire des locaux.

Toutefois, le Ministère malien avait rassuré que toutes les dispositions seraient prises pour retrouver les moustiquaires en question et de les retourner à la Guinée.

Pendant ce temps, les autorités chancelières n’ont pas baissé les bras pour trouver les complices et acheminer les stocks en Guinée.

Après moult investigations et démarches, ce vendredi 29 mai, une délégation de la chancellerie conduite par le Conseiller politique et culturel de l’ambassade de la République de Guinée au Mali était sur les lieux de remise officielle des cent dix-sept mille cinq cent balles (117 500) de moustiquaires aux autorités.

D’après nos informations, dans les jours à venir ces moustiquaires volées seront acheminées en Guinée.

Moussa Oulen Traoré, correspondant à Bamako (Mali)

+22391895637

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.