Les pitreries d’un stratège d’opérette ! (Dr Sidiki Cissé)

Print Friendly, PDF & Email

Le FNDC n’existerait donc plus que par les pitreries de son“ fameux ‘’ responsable chargé  de la stratégie et de la planification ? On pourrait bien le dire. Triste fin pour une organisation qui se prétendait  pourtant  être  le creuset des aspirations de la  majorité des guinéens !

Comment expliquer une chute aussi rapide  pour le FNDC  qui ne manquait pourtant  pas de moyens financiers et de ressources humaines, que constituaient les militants de  partis politiques comme l’UFDG, l’UFR, le PEDN, …etc., tous aujourd’hui, en  état de déliquescence  accélérée ?

La première explication , et la principale, se trouve dans  la contradiction  fondamentale  entre le but que s’était fixé ce machin hétéroclite, empêcher l’avènement de la quatrième République, et la volonté  clairement  affichée  par l’écrasante majorité de la population qui le souhaitait ardemment, comme l’ auront  d’ailleurs si brillamment attesté les  résultats des consultations référendaire et législatives de  2020, en faveur de la mouvance présidentielle.

La  seconde  explication de l’échec du FNDC , non  essentielle  mais  utile pour mieux comprendre les raisons  de  la rapide dégringolade de cette organisation, aura  consisté au mauvais casting fait sur la personne du sieur Sékou Koundouno , comme responsable de la  stratégie et de la planification,  dont les “ qualités’’ premières  connues de tous aujourd’hui  sont : la logorhée ,la couardise et l’opportunisme.

                         La  logorrhée ou incontinence verbale

Si l’éloquence est un art admiré et recherché par tous les leaders d’opinions,  par contre, l’incontinence verbale  dont est atteint  le responsable de la stratégie et de la planification du  FNDC est  abhorrable comme une haleine de chien.

Depuis son truc de balai crétin, pardon ! balai citoyen, qui n’aura  d’ailleurs  jamais balayé quoique ce  soit dans ce pays, jusqu’au FNDC,  les faits  ont prouvé qu’en matière de stratégie,  ce tartempion  ne sait produire que de la   rhétorique  verbeuse qui ne  séduit que  les naïfs , et satisfait ses employeurs qui l’ont installé dans le rôle ingrat et suicidaire   d’aboyeur   public, spécialement dressé contre les autorités de la quatrième République.

En dehors de sa détestable  jactance , qui se souvient d’une seule mobilisation réussie par la mise en œuvre de la stratégie de Mr Koundouno ?

A quand donc l’expérimentation de cette fumeuse stratégie de déstabilisation longuement murie et annoncée depuis belle lurette  par notre stratège d’opérette, stratégie censée provoquer  un séisme politique à l’avantage du FNDC ?

Croire naïvement qu’être affublé du  titre ronflant de responsable chargé de la stratégie et de la planification du FNDC, lui insufluerait une énergie  intérieure pouvant lui permettre de  réussir le déclenchement d’ une révolution, c’est vraiment prendre ses rêves pour de la réalité, et considérer  les guinéens comme  des moutons de panurge , prêts à suivre même un baragouineur .

                                            La couardise

Blablateur impénitent dont les bravades incessantes contre les Généraux Baffoé et Fabou donnaient de lui l’image d’un homme téméraire, Sékou Koundouno fera preuve d’une couardise  qui n’ aura pas surpris grand monde ; en effet, beaucoup gardent encore en mémoire ses sprints de champion olympique, pour échapper aux forces de sécurité  lors de la  dispersion de certaines manifestations de rues.

En ayant lâchement fui la justice de son pays  pour plonger dans la clandestinité, puis en s’exilant pour se livrer à des radotages et à des calomnies contre son pays, ce faux brave et pseudo démocrate, saltimbanque en plus, qui avait  pourtant clamé  partout  qu’il ne quitterait jamais  la Guinée, vient de démontrer qu’il n’est  point  de la même étoffe que Foniké Menguè, Etienne Soropogui et autres qui, qu’on les aime ou pas, qu’on soit d’accord ou pas avec leurs motivations, auront  accepté de  rester, quoique cela puisse leur coûter, pour assumer les conséquences de  leur libre  choix ; leur procès offrant l’ opportunité d’une évaluation pertinente  de notre justice, ils participent ainsi  pleinement à la construction de l’Etat de droit  que nous ambitionnons tous, lequel Etat de droit  ne se crée ni par un coup de baguette magique, ni en quelques jours, mois ou années.

                                                                 L’opportunisme

Dans sa recherche désespérée d’occasions pour se faire un nom à l’international , en véritable opportuniste, ce troubadour du balai citoyen se saisira du sort de certains détenus de la maison centrale de Conakry, pour se livrer à une tapageuse mais infructueuse campagne de dénigrements contre son pays , en se prévalant d’un poids qu’il est loin d’avoir ; un opportunisme qui frise l’imposture.

   Nonobstant un pedigree aussi peu attractif que celui du responsable de la stratégie et de la planification du FNDC,  si ses mandants   ont choisi de jeter leur dévolu sur lui pour glaner quelques condamnations sans valeur à l’extérieur, c’est leur problème ;  le vaillant  Peuple de Guinée, qui en a suffisamment  soupé de la faconde insupportable de ce personnage falot , leur souhaite  une  bonne récolte .

 Mais après, que ce  couard, fugitif  et radoteur, se taise un moment afin de  nous permettre de célébrer  le patriotisme des courageux et valeureux bâtisseurs ( mouvance présidentielle et opposition) de la Guinée nouvelle que nous voulons démocratique , paisible et prospère , sous le leadership éclairé du Président de la République, le Professeur Alpha Condé !

Dr Sidiki Cissé

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.