Les premiers mots du nouveau préfet de Gaoual : “si l’or doit nous mettre hors de notre sécurité, alors ça devient horreur”

Print Friendly, PDF & Email

Le nouveau préfet de Gaoual, dans la région administrative de Boké, a été officiellement installé ce jeudi 10 juin dans ses nouvelles fonctions, sous la présidence du gouverneur de région, le général Siba Sévérin Loholamou. A rappeler que Lanfia Kouyaté a été nommé a ce poste en remplacement du défunt préfet Souleymane Sow.

Dans son discours de circonstance, le promu a tenu tout d’abord à remercier le Créateur des cieux et de l’univers ainsi que le président de la République, Pr. Alpha Condé.

« Parmi les jours que le Tout-Puissant  a créés  dans son infini pouvoir, il y a des jours qui se distinguent des autres non pas par la couleur de l’univers, mais plutôt par le contenu des évènements faisant d’eux des moments indélébiles dans l’histoire des hommes et des peuples. Mais avant tout, permettez-moi de rendre hommage  à Dieu, notre Créateur commun. Commander ses semblables est une tâche à la fois noble et difficile. Et Dieu et les Hauts commandeurs sur terre ne le confient qu’aux hommes conséquents. C’est pourquoi, en me choisissant parmi les 12 millions de Guinéens, dans une sélection serrée de 33 administrateurs territoriaux, vous conviendrez avec moi  que je dois remercier sincèrement dans la loyauté, la fidélité, le fondateur de la réelle pluralité politique et démocratique dans notre pays, défenseur des causes justes, l’infatigable et l’imperturbable dirigeant, le président-combattant, le Pr. Alpha Condé.  A travers ce géant de l’histoire moderne de notre pays, la logique de la reconnaissance m’amène à remercier très sincèrement Son Excellence Général Bouréma Condé, ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, le gouverneur de la région de Boké pour l’encadrement et le soutien de tout  le temps,  à mon illustre et défunt prédécesseur, Souleymane Sow. Je vous dis merci », dira Lanfia Kouyaté.

Poursuivant, le nouveau préfet est revenu sur la découverte de l’or dans sa juridiction qui coïncide avec sa nomination.

« J’entre en fonction aujourd’hui. Les réformes de notre pays entrent dans leur vitesse de croisière sous la conduite de notre cher président-bâtisseur, le Pr. Alpha Condé, sous le slogan ‘’Gouverner autrement’’. Cette volonté de gouverner autrement de notre président ne peut-être une réalité que lorsque nous les Guinéens, nous acceptons de nous comporter autrement. Sur le plan local, à  Gaoual, cette installation coïncide avec un évènement sans précédent dans la préfecture, après la découverte de l’or à Kounsitel et Gaoual, occasionnant  un déplacement massif  d’orpailleurs triplant en deux jours la population de Gaoual et Kounsitel. Depuis les temps immémoriaux, l’or a été toujours un métal précieux qui symbolise la richesse dans la noblesse. Merci à Dieu pour ce don naturel. Toutefois si la présence de l’or doit nous mettre hors de notre sécurité, dans ce cas, au lieu de l’or, ça deviendra  l’horreur. C’est en cela nous saluons vivement la mission du porteur du message du gouvernement dans le sens du maintien de la paix, de la quiétude sociale, sans discrimination aucune. Je demande à la population de Gaoual de resserrer les rangs derrière le gouvernement de la république afin qu’on fasse de Gaoual un chantier de développement et non un champ de combat inutile et    dégradeur où personne ne sortira gagnant », conclut le nouveau préfet.

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.