Les ressortissants guinéens en Chine écrivent au président Alpha Condé (lettre ouverte)

Print Friendly, PDF & Email

Chine, le 14 septembre 2020- Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République Guinée, Pr. Alpha Condé

            Monsieur le Président,
Les ressortissants guinéens vivant en Chine ont besoin de vous !
Depuis plusieurs années, nous faisons face à une situation très difficile, celle de l’impossibilité de renouveler nos passeports sur le territoire chinois. Malgré les nombreuses plaidoiries à l’ambassade de la République de Guinée en Chine et auprès de nos autorités en Guinée, nous sommes toujours dans l’impasse.

            Monsieur le Président,
Permettez-nous de vous exposer les conséquences qu’engendre le fait de ne pas pouvoir renouveler nos passeports sur place. La Chine a un règlement que chaque étranger sans exception doit respecter. Un passeport valide est le bien le plus précieux pour nous qui vivons en Chine. 

Du point de vue administratif, un passeport non-valide nous prive l’obtention du visa adapté à nos différentes occupations, car sans ce visa nous sommes automatiquement dans l’illégalité ; les familles sont dans l’incapacité de faire inscrire leurs enfants à l’école. Sans passeport valide, nous n’avons pas accès aux services publics et privés. Le simple fait de se nourrir devient presqu’impossible, car la majeure partie des services fonctionnent avec les portefeuilles électroniques. Or, il convient de savoir que ces portefeuilles électroniques sont rattachés à la banque et au passeport. Sans passeport, nous ne pouvons pas nous rendre à l’hôpital, nous ne pouvons pas non plus nous déplacer d’une ville à l’autre, impossible de prendre un hôtel et encore moins trouver un logement.

            Monsieur le Président,
L’expiration du passeport d’un étranger débouche sur d’énormes difficultés liées à l’obtention du visa qui, elles aussi, aboutissent à un dépassement du temps de séjour accordé (overstay) ; ce qui est une infraction à la loi de l’immigration chinoise. Concrètement, pour les personnes dont les passeports ont expiré, cela se traduit par le paiement quotidien de 500 yuans, soit 73,02 dollars.
L’expiration du passeport, pour les étudiants, entraîne souvent la perte de leur admission et de leurs bourses d’études. Pour les citoyens résidants en Chine et qui sont engagés dans l’entrepreneuriat ou qui sont employés, l’expiration du passeport entraîne l’annulation de leurs licences en cours, la perte de leurs assurances, et l’annulation de leurs permis de travail. À tout cela, s’ajoutent les problèmes psychologiques résultant de ces situations de stress. 

Oui, Monsieur le Président, nous Guinéens séjournant en Chine, vivons une humiliation qui ne dit pas son nom. Nous faisons en particulier face aux moqueries des autres.  Nous subissons par ailleurs la méfiance des services d’immigration chinois qui, de notre situation, déduisent que nous devons être en conflit avec l’Etat guinéen. En effet, se dissent-ils, c’est la seule raison pouvant expliquer le refus de nos autorités de nous délivrer nos passeports. D’autant qu’en la matière, notre malheureux sort est bien singulier. Comme vous pouvez le constater, du dénouement de ce problème, dépend l’image de notre chère nation.  

A ce jour, les deux solutions proposées ne sont pas effectives. La première qui est la délivrance d’un titre de voyage par notre ambassade en Chine ; le titre de voyage, comme son nom l’indique, est un document qui est émis pour permettre à une personne qui n’est pas en possession d’un passeport valide, de rentrer dans son pays d’origine. Il ne permet en aucun cas d’avoir accès à la totalité des services mentionnés plus haut. La deuxième solution est celle de rentrer en Guinée. Là également, vous devez, Monsieur le président de la République, savoir que nous sommes exposés à d’autres formes de difficultés. Soulignons tout d’abord que 80% des étudiants guinéens en Chine sont non-boursiers et n’ont par conséquent pas la possibilité de travailler. La loi chinoise l’interdisant formellement. Quant à ceux qui sont boursiers, ils reçoivent juste assez de quoi leur permettre de se nourrir et se vêtir. Or, comme vous devez certainement le savoir, le covid-19 a chamboulé beaucoup de choses. Notamment le prix du transport aérien connaît une hausse sans précédent. Il en découle que la majorité d’entre nous n’ont pas les ressources financières nécessaires pour supporter le coût. Et pour ceux qui ont ces ressources, s’ils rentrent au pays, ils n’ont aucune garantie de pouvoir revenir en Chine et continuer leurs activités. D’ailleurs, pour les étudiants qui sortent du pays en cette période de Covid-19, il est impossible de revenir continuer la formation jusqu’à nouvel ordre. Il faut aussi rappeler que les citoyens guinéens résidents en Chine n’ont pas bénéficié du rapatriement annoncé des Guinéens vivant à l’étranger. Pourtant, nous avions fourni la liste d’une soixantaine de nos compatriotes qui avaient besoin de rapatriement. 

La République Populaire de Chine a certes rouvert ses frontières aériennes aux Guinéens, mais avec des conditions d’obtention de visa quasiment impossibles à remplir. Bref, pour revenir au besoin urgent de renouvellement de nos passeports, il importe de relever que sans une réaction diligente de nos autorités, les hommes et femmes d’affaires ne pourront pas revenir rouvrir leurs bureaux, les laissant sans ressources leur permettant de subvenir aux besoins primaires de leurs familles. De même que des employés seront remerciés par leurs employeurs et feront face à la même situation que les hommes d’affaire. Pour terminer, les étudiants ne pourront pas suivre les cours dans les conditions normales et seront obligés de suivre les cours en ligne, ils n’auront pas accès aux laboratoires de recherche.
Monsieur le Président,
Vous conviendrez avec nous qu’au vu de tous ces risques, des solutions concrètes s’imposent sur le court et long termes.
À court terme, nous vous prions de bien vouloir autoriser la mobilisation et l’expédition vers la Guinée par voie express de nos passeports déjà expirés pour leur renouvellement, étant donné que toutes les données biométriques se trouvent en Guinée. Ou alors envoyer une équipe dans l’immédiat afin de collecter les données nécessaires pour le renouvellement de nos passeports.
À long terme, nous souhaitons avoir une équipe sur place de façon permanente ou tout au moins annuelle qui pourra nous assister en vue du renouvellement de nos passeports.                                                                                                                                   

Urgence Passeport Chine
            Citoyens guinéens

 

 

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.