Les robinets à sec depuis plusieurs semaines : Kankan a soif… en janvier !

Print Friendly, PDF & Email

L’un des éternels problèmes de la ville de Kankan refait surface. Depuis plusieurs semaines maintenant, la population de cette localité considérée comme la deuxième plus grande agglomération du pays, est confrontée à une pénurie criarde d’eau qui ne dit pas son nom. Plus aucune une goutte d’eau potable ne coule dans les robinets, les citoyens en majorité les femmes au foyer sont obligées de faire la queue devant les points de forage de la ville pour s’approvisionner en eau, devenue une denrée rare.

Rokiatou Konaté, une citoyenne raconte sa souffrance : « Actuellement à Kankan, il n’y a pas d’eau, nous demandons aux autorités de nous en donner puisque les femmes souffrent beaucoup pour avoir de l’eau potable, nous voulons de l’eau dans nos foyers, sans l’eau on ne peut rien faire. ».

Depuis l’annonce de la prise en charge des frais de facture d’eau et de courant électrique, ces deux denrées ne sont jamais courantes à Kankan. Par contre, dans certains quartiers comme Korialen, les citoyens reçoivent de l’eau. Aissatou Cissé, habitante dudit quartier témoigne :  « Nous, dans notre quartier ici à Korialen on peut dire Dieu merci, puisque contrairement aux autres quartiers de la ville de Kankan, on reçoit couramment de l’eau potable mais pas tous les jours, on reçoit quand même de l’eau dans nos robinets. »

Dans les quartiers, les citoyens sont à bout de souffle, c’est pourquoi ils demandent aux autorités, notamment à la SEG de leur venir en aide.

« Je demande aux autorités de la SEG ici à Kankan, d’appeler leurs supérieurs à Conakry pour que le problème d’eau auquel est confrontée toute la ville de Kankan, puisse enfin finir », demande une citoyenne.

Pour le moment, les responsables de la société des eaux de Guinée (SEG) de Kankan restent silencieux sur la question.

Ahmed Sékou Nabé, correspondant à Kankan.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.