L’ex-ministre Siaka Barry bloqué à la rentrée de Siguiri : des blessés…

Print Friendly, PDF & Email

« Siaka Barry ne rentre pas ici à Siguiri, c’est le fief du Rpg Arc-en-ciel. Donc, il n’a qu’à se retourner, il ne verra pas les maisons de Siguiri »

Ce jeudi 21 février, l’ex-ministre de la Culture, des sports et du patrimoine historique et actuel responsable de “Génération Debout” était attendu à Siguiri, ville minière très peuplée au nord de la Guinée, pour une première consultation avec ses militants. Mais la fête sera de courte durée. Les militants et sympathisants du Rpg arc-en-ciel (au pouvoir) s’opposeront catégoriquement à la rentrée de Siaka Barry dans le M’Bouré, zone qui a vu naître sa maman. C’est au pont Bafinda que les échauffourées ont éclaté entre les deux camps.

« Siaka Barry ne rentre pas ici à Siguiri, c’est le fief du Rpg Arc-en-ciel. Donc, il n’a qu’à se retourner, il ne verra pas les maisons de Siguiri », scandaient les jeunes militants.
Quant à Siaka Barry, il a livré un message à ses militants, leur annonçant que le combat ne fait que commencer.
« Mon cortège est bloqué depuis 2 heures à la rentrée de Siguiri (Bafinda) suite à de violents affrontements orchestrés par des zélés du pouvoir et par un barrage infranchissable des forces de l’ordre qui s’en prend à nos jeunes militants. Quelques blessés graves sont déjà enregistrés et des véhicules saccagés. J’en appelle à la jeunesse de Siguiri fortement mobilisée aujourd’hui pour mon accueil, de garder le calme et la sérénité, surtout de ne pas céder aux provocations. Le commandant du CMIS se dit lui-même dépassé par la tension et nous recommande le retour. (…) Je rassure tous nos militants que ma délégation et moi sommes sains et saufs, de retour vers Kankan !!! Nul ne peut étouffer une révolution !!! Le combat ne fait que commencer », a lancé Siaka, fils de Fodécariah, dans Kankan, 2è grande ville de Guinée au nord-est de Conakry.
Pour sa propre sécurité, le commandant de la CMIS numéro 15 de Bafinda a conseillé à Siaka Barry de rebrousser chemin car ‘’la tension est vive’’.

« Je vous conseille de vous retourner sinon moi je suis dépassé par le mouvement, même pour votre propre sécurité », a-t-il dit.

Cette arrivée de Siaka Barry à Siguiri a enregistré de nombreux blessés graves.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

(+224) 622478601

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.