L’ex-président Wade de retour au Sénégal : il n’a rien perdu de sa grande popularité

Print Friendly, PDF & Email

L’ex-président Abdoulaye Wade, arrivé jeudi au Sénégal, a appelé à boycotter l’élection présidentielle du 24 février sans rencontrer beaucoup d’écho. L’ancien chef de l’État (2000-2012), qui réside en France, est arrivé dans l’après-midi à bord d’un jet privé après deux ans d’absence, vêtu d’un boubou bleu et d’un châle blanc et coiffé d’un bonnet rouge. Dans une vidéo diffusée mardi, il a appelé la population à s'”opposer à la tenue d’une élection entièrement fabriquée”, dénonçant l’invalidation des candidatures des deux principaux rivaux potentiels de Macky Sall, son fils Karim et le maire déchu de Dakar Khalifa Sall, tous deux font l’objet de condamnations judiciaires. L’ancien président, 92 ans, toujours chef de la formation qu’il a fondée, le Parti démocratique sénégalais (PDS), n’a pas réussi à convaincre les autres opposants à se rallier à sa stratégie.

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.