Libération des leaders du FNDC : ‘’ça prouve que la justice guinéenne est indépendante’’ (Toupou)

Print Friendly, PDF & Email

Le coordinateur national du Front national pour la défense de la démocratie (FNDC), Abdourahmane Sano et Cie ont obtenu au cours de cette semaine, une mise en liberté conditionnelle ordonnée par la Cour d’Appel de Conakry à travers le juge Mangadouba Sow, avant de renvoyer l’affaire au 5 décembre prochain pour la suite des débats.

Interrogé sur la question, le député uninominal de Macenta au compte du parti présidentiel (RPG Arc-en-ciel), Pépé Toupou pense que cette mise en liberté des leaders du FNDC est une réponse à ceux qui pensent que la justice guinéenne est inféodée à l’exécutif.

« Je ressens le sentiment de satisfaction en ce sens que le Pr Alpha Condé est un démocrate intègre. C’est-à-dire qu’il est le pouvoir exécutif et qu’il ne s’occupe que de ça. Un autre aurait sommé aux magistrats d’obéir à ce qu’il désire et de traiter tout à sa faveur. Mais si aujourd’hui on accorde une liberté provisoire à ces personnes, je pense que c’est bon si les magistrats pensent que c’est un droit à eux. Mais une liberté provisoire n’est pas toujours égale à une victoire dans un procès, ce n’est que partie remise. Moi, je suis satisfait en ce sens que le président Alpha Condé donne la preuve que la justice guinéenne est libre et travaille de façon indépendante de tous les deux autres pouvoirs. Pour résumer, cette mise en liberté prouve que la justice guinéenne est entièrement indépendant », dit-il.

Youssouf Keita

+224 666 48 71 30

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.