Libération de Ousmane Gaoual et Cie : « on s’en félicite mais on demande plus » (Faya, BL)

Print Friendly, PDF & Email

Après la liberté provisoire et conditionnelle accordée à certains responsables de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), à savoir Cellou Baldé, Ousmane Gaoual, Abdoulaye Bah et Chétif Bah, le président du Bloc Libéral Dr Faya Lansana Millimouno a accordé une interview à notre rédaction dans la soirée du vendredi 16 Juillet. 

À en croire cet opposant, c’est un pas vers la décrispation de la crise politique.  Le président du Bloc Libéral se dit personnellement très content qu’on en soit arrivé là. «C’est une excellente nouvelle, vu l’évolution des dossiers les concernant. La seule solution actuellement, c’est leur libération provisoire en attendant la clôture de la procédure. Je trouve que c’est quelque chose de très positif. Je félicite la justice d’avoir pris cette décision parce que ça donne une liberté même si elle est provisoire mais le fait qu’ils retrouvent leurs familles, le fait qu’ils vont passer la nuit plutôt dans leur lit que dans une cellule, il faut se féliciter pour ça, parce que quand on a perdu même une minute de notre liberté, on ne peut pas savoir le sens de la liberté.», s’est réjoui le leader du BL

Pour finir, Dr Faya Millimouno dira ceci : « C’est un combat que nous sommes en train de mener. Ils étaient nombreux là-bas, il y a eu d’abord la grâce présidentielle qui a été accordée à certains. Nous avons dit que c’est bien mais ce n’est pas encore suffisant. Nous avons réclamé la liberté provisoire pour les Ousmane Gaoual et Cie. Aujourd’hui nous l’avons, on se félicite mais on demande plus, tant qu’il y aura un seul à la maison centrale pour une opinion qu’il a exprimée, nous devons continuer à nous battre.»

Mamadou Yaya Barry

622266708

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.