Libération des graciés, ce mardi : voilà Mamadou Alpha Barry dont parle le décret…

Les personnes graciées tard dans la nuit du lundi 4 octobre,  à travers un décret lu à la télévision nationale, par le président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya, sont sortis de prison ce mardi 5  octobre.

À la maison centrale de Conakry, ce sont au total une centaine de personnes, dont des femmes, qui ont bénéficié de cette grâce. Ils sont détenus entre autres, pour vol de moto, téléphone, injures, attaques à main armée, conflit domanial…

Victime lui-même d’attaque par un « policier » puis jugé et condamné pour 5 mois de prison ferme, Malick Camara allait sortir de prison le lundi prochain, il revient sur les motifs de sa condamnation : « j’étais un détenu, j’ai été attaqué chez moi, c’est un policier qui m’a attaqué avec un pick-up de la BAC 4. Aujourd’hui, je peux dire « alhamdoulilahi », à travers ce décret on a pu s’en sortir.», a-t-il précisé.

Pour sa part, Mamadou Alpha Barry, bachelier en sciences mathématiques , résidant à Bambeto, est premier sur la liste des personnes graciées. Il revient sur les raisons qui l’ont conduit en prison. « D’abord, je me sens bien et c’est une grande chance pour moi. Je remercie le colonel Mamadi Doumbouya, qui, à partir de maintenant, devient le Maréchal de la Guinée. J’étais en prison pour menace, destruction des biens, affaire d’héritage. J’ai fait 3 ans 6 mois, j’étais condamné pour 4 ans. Je suis le propriétaire du domaine où se trouve la gare routière de Bambeto et la station de Bambeto. Aujourd’hui, je sollicite l’aide des personnes de bonne volonté, je suis orphelin de père et de mère.» 

Présent sur les lieux, Me Hamidou Barry a exprimé toute sa satisfaction en ces termes : « Permettez-moi de remercier le CNRD, parce que depuis la prise du pouvoir par l’armée, le CNRD est en train de poser des actes qui sont salutaires, il faut quand même reconnaître cela…Aujourd’hui encore c’est un sentiment de satisfaction, de soulagement, c’est comme si vous m’avez enlevé dans l’enfer et vous me mettez dans le paradis, parce que j’ai des clients qui ont fait des mois ou des années ici. Donc, on ne peut que dire merci.»

Pour finir, Me Salifou Beavogui a tout d’abord remercié les nouvelles autorités du pays, à leur tête, le colonel Mamadi Doumbouya, qui, après avoir pris  le pouvoir le 05 octobre 2021, a décidé de remettre en liberté certains détenus qui croupissaient dans les prisons de notre pays et surtout les détenus politiques. « Aujourd’hui nos concitoyens réclament vivement la libération du commandant Alpha Oumar Boffa Diallo dit AOB et de M. Jean Guilavogui et le colonel Mamadou Alpha Barry car à chaque libération, nous recevons beaucoup d’appels et messages nous demandant pourquoi ces deux (2) officiers ne sont pas libérés. Donc, je profite de ce moment précieux pour une fois de plus implorer la grâce de Dieu afin de demander pardon aux nouvelles autorités partout où leur libération coince ou recoince  pour tout ce qu’ils ont fait de mal, qu’on accepte de pardonner et on les libère.», a plaidé Me Beavogui. 

Mamadou Yaya Barry

622266708

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.