Ligue des champions/CAF : le Horoya retrouve le sourire

Print Friendly, PDF & Email

La quatrième journée de la ligue des champions CAF Total Energies 2021-2022 se jouait ce samedi 12 mars dans le continent. Au stade Général Lansana Conté de Nongo, le champion en titre de Guinée, le Horoya recevait son homologue marocain du Raja de Casablanca.

Dans cette rencontre du groupe B, c’est les rouges et blancs de Matam qui passent devant, en battant les rajaouis sur le score de 3 buts 1. Une victoire  acquise  en première période,  grâce à des buts d’Ocansey Mandela (25′) et de Yagouba Gnagna Barry( 27′)  sur penalty, un penalty obtenu par Boniface Haba. Du côté marocain, l’unique but a été inscrit par Hamid Ahadad à la 18′ suite à un corner.

En seconde période, malgré quelques occasions de part et d’autre, cette partie restera muette en but, jusqu’au coup de siffle final du référé central malien, Boubou Traoré.

En conférence d’après match, Rachid Taoussi du Raja a affirmé : « je tiens  à féliciter  le Horoya pour la victoire et je crois qu’on a fait une très bonne entame de match, surtout dans les 20 premières minutes et on a marqué.  Il y a eu une réaction du Horoya, il y a eu une très bonne animation du côté gauche et cette réaction a donnée fruit. En deuxième période, il fallait réagir pour nous aussi et on les as bloqués, sans aucune suite favorable. On aurait pu sortir avec un match nul et je crois que même le Horoya, c’est leur meilleur match qu’ils ont joués. »

Lamine Ndiaye de son côté a précisé que surtout une satisfaction pour les poulains. « je vois tous les jours fournir des efforts colossaux. Malheureusement, on avait manqué de commencer notre ligue des champions. Cependant, je pense qu’on a fait une belle première période où on aurait pu mener au score dès les premières minutes. Ils ont retrouvé des ressources, malgré tous les handicaps qu’on connaît depuis le début de cette compétition.  On ne va pas faire la fine bouche, on va se contenter de cette victoire, qui nous remet en confiance et on va continuer d’aller faire encore des exploits pour se qualifier.

Condamné à gagner tous les matchs restant, pour sa qualification, le Horoya tentera d’obtenir une seconde victoire dans cette compétition inter-club, le 18 mars en Algérie face à L’Entente Sportive Setifienne.

Kalidou 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.