Elhadj Badrou, imam de Labé : ‘’laissez les rumeurs, le Foutah ne s’attaquera jamais à une personne pour son ethnie’’

Print Friendly, PDF & Email

Dans le cadre du renforcement de la paix et de la quiétude sociale surtout en cette période électorale, les sages des quatre régions naturelles résidant à Labé, au Foutah Djallon se sont réunis mercredi, 7 octobre dernier chez le premier imam de Labé Elhadj Badrou Bah pour lancer un appel de paix et d’anticipation sur les violences qui commencent à impacter négativement le processus électoral. A tour de rôle, ces sages ont véhiculé des messages d’apaisement.

Sur le bien-fondé de cette rencontre, le premier imam de Labé a confié : « Vous n’êtes pas sans savoir ce qui est plus dangereux dans un pays, c’est la guerre ethnique ; que Dieu nous en garde de cela. Mais ce qui est plus grave présentement, certaines personnes mal intentionnées ont commencé de poser des actes pour que l’inévitable soit fait. Dès que quelqu’un est touché quelque part, ils donnent des connotations ethniques ou régionalistes sur l’affaire. L’objectif de cette rencontre c’est emboîter le pas à nos devanciers pour que chaque citoyen guinéen se sente en paix et en sécurité sur toute l’étendue du territoire national. Suite à notre rencontre, nous avons convenu de rappeler aux Guinéens que le Foutah [Djallon] est une région de paix et d’hospitalité et nous demandons aux autres communautés de ne pas se fier aux rumeurs, même si c’est une pierre qui est jetée qu’on dise que cela est fait au nom d’une communauté. Ces communautés doivent s’informer auprès de leurs représentants qui sont ici. Mais il ne faut pas se fier aux rumeurs qui accusent le Foutah [Djallon], le Foutah ne va jamais s’attaquer à une personne pour son ethnie où sa région. » 

Prenant la parole, le sage des ressortissants de la Haute-Guinée est revenu sur l’importance de la paix et de l’unité nationale. 

« Vous n’êtes pas sans savoir que l’élection c’est dans sous peu de temps. Si on se donne les mains pour que l’élection se passe dans de bonnes conditions, ce sera bénéfique pour la Moyenne, Basse, Haute et Guinée forestière. Personne ne doit écouter les rumeurs, que Dieu nous aide davantage. Ce qui est meilleur pour tous les Guinées est que ces élections se passent sans incidents. Après l’élection, nous allons nous retrouver encore », dit entre autres El. Adama Magassouba

De son côté, le porte-parole de ces communautés a fait la synthèse des différents messages.

« Tous ces représentants de ces quatre régions naturelles ont témoigné de la cohésion sociale, l’hospitalité qu’ils sont en train de vivre à Labé, également la réussite qu’ils ont obtenue dans la région. Donc ils invitent les autres régions naturelles respectives d’être unies », précise Hassimiou Diallo.   

Tidiane Diallo, correspondant régional à Labé

620 44 25 83

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.