L’imam Elhadj Karamba Diaby invite les jeunes à arrêter d’ériger les barrages lors des matchs du Syli

Print Friendly, PDF & Email

C’était une partie du sermon ce vendredi, 28 juin du deuxième imam de la grande mosquée Banlieue, dans la commune urbaine de Kindia. Elhadj Karamba Diaby, responsable préfectoral de la ligue islamique a invité les jeunes de la ville des agrumes à éviter toute action pouvant empêcher les citoyens de vaquer à leurs activités au moment des rencontres de l’équipe nationale. En soutenant et encourageant la motivation des jeunes de la ville de Manguè Kindi Camara pour, dit-il, une cause nationale, Elhadj Diaby a tout de même indiqué que l’islam a interdit toute joie pouvant impacter les activités d’autrui.

”Les jeunes doivent arrêter d’ériger les barrages pour empêcher les gens de passer à cause de notre équipe nationale. Ils soutirent de l’argent aux gens pour les faire passer parce que notre Syli National joue, ce n’est pas bon. Nous prions Dieu qu’il permette à nos joueurs de gagner mais, il faut que les jeunes arrêtent de mettre des cordes dans les rues. Quand les voyageurs passent, ils leur soutirent de l’argent, les conducteurs de moto également, notre religion n’aime pas ça. Il faut qu’on dise à nos jeunes d’avoir peur de Dieu.  Si vous forcez les gens à donner de l’argent même s’ils n’ont pas assez, ce n’est pas une bénédiction pour notre équipe et cela pourrait même favoriser la défaite parce que, c’est un péché.  L’islam n’interdit pas que vous montrez votre joie mais pas empêchant les autres de vaquer à leurs activités. Nous sommes tous contents parce que c’est notre équipe qui joue car, même si c’est ton chien qui se bat avec un autre, ton souhait est que ton chien gagne. A plus forte raison, ton équipe nationale. On prie Dieu de favoriser leur victoire mais, il ne faut pas qu’on soit contents jusqu’à dépasser les limites. Il est très important d’être content quand ton pays joue mais, il ne faut pas aller barrer la route aux gens et dire qu’il faut qu’ils donnent de l’argent avant de passer. Dieu a puni ces actions parce que ça impact les activités des autres. Nous sommes tous pour cette équipe mais, pourquoi les autres ne barrent pas la route ?  Si vous barrez la route à certains pour prendre de l’argent, s’ils se fâchent seulement, ce n’est pas bon pour notre équipe nationale. Alors, nous prions nos jeunes d’arrêter de barrer la route aux gens à cause du Syli parce que, ça empêche la circulation. Nous demandons à Dieu de permettre à la Guinée d’avancer le plus fort possible dans cette compétition”, a-t-il lancé.

Mohamed Cissé, envoyé spécial depuis Kindia

+224 623-33-83-57

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.