L’imam Mamadou Saliou dirige la prière au palais Mohammed V : « à cause de la division, notre pays est en panne »

Print Friendly, PDF & Email

Les fidèles musulmans guinéens ont célébré l’Aïd el-fitr ou la fête de ramadan ce lundi 2 mai 2022 sur toute l’étendue du territoire national.

A Conakry, cette fête s’est tenue sous la pluie dans plusieurs endroits et c’est le premier imam de grande mosquée Fayçal, Elhadj Mamadou Saliou Camara qui a dirigé la prière au Palais Mohammed V en présidence du président de la transition, Colonel Mamadi Doumbouya et plusieurs de ses proches collaborateurs.

Connu pour son franc-parler, Elhadj Mamadou Saliou Camara a, dans son sermon du jour dénoncé quelques maux qui, selon lui, continuent de freiner l’élan du décollage de la Guinée.

A l’en croire, parmi ces maux figure la division d’où cet appel à tous les Guinéens pour l’union sacrée.

« Aujourd’hui est un grand jour pour les fidèles musulmans, c’est la fin du jeûne du mois de Ramadan. La Guinée n’est pas une terre pauvre, c’est un pays riche. Dieu a tout donné à la Guinée pour son développement. C’est à cause des malentendus que notre pays est en retard, nous sommes divisés. A cause de cette division, notre pays, plus qu’un retard, est en panne. Après le retard, on peut avancer, mais une fois en panne, il faut dépanner. Je demande au peuple de Guinée de rester fidèle à leur pays et de rester toujours un bon patriote. Un chef de doit pas être rancunier, il doit être courageux pour diriger un peuple », dira-t-il entre autres en soussou.

 Nous y reviendrons !

Youssouf Keita

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.