L’influent Guide malien Madani Chérif à Nanfo : ‘’Dieu entend toutes les langues’’

Print Friendly, PDF & Email

 Le Grand Guide spirituel et président du Conseil islamique du Mali Saïd Ousmane Madani Chérif HAIDARA, a reçu mercredi dernier à Bamako Nanfo Ismaël Diaby, le promoteur de la prière en langue nationale maninka. Il était accompagné d’une forte délégation venue de la Guinée et de l’intérieur du Mali. Après avoir décliné le but de leur visite chez le très influent Guide, HAIDARA a apporté son soutien à l’imam guinéen et l’a conseillé d’aller doucement. 

“Celui qui a eu l’idée d’écrire N’ko et de faire ce travail gigantesque mérite qu’on l’accompagne. C’est pourquoi, quand j’ai appris le N’ko et quand mes disciples me demandaient, je leur disais de l’apprendre”

« Je suis très content pour cette visite religieuse. Surtout quand ton frère quitte son pays pour venir te voir dans le cadre de l’islam, car c’est ce que la religion même demande : aimer à cause de Dieu. Pour ce qui de N’ko, ici, en Afrique, nous n’avons pas de langue écrite. Nous travaillons tous avec des écritures d’autrui. Nos histoires sont falsifiées parce qu’elles ont été écrites par d’autres. C’est pourquoi, on a perdu beaucoup de choses. Moi, je pense que celui qui a eu l’idée d’écrire N’ko et de faire ce travail gigantesque mérite qu’on l’accompagne. C’est pourquoi, quand j’ai appris le N’ko et quand mes disciples me demandaient, je leur disais de l’apprendre. », dit-il.

Dieu entend toutes les langues. Nanfo, je vous demande d’aller doucement. Ton combat ne sera pas compris aujourd’hui, car si tu donnes une leçon de la 9ème année aux élèves de la 1ère année, ils ne vont jamais comprendre. Alors, allez doucement

Concernant la langue de Dieu, comme pensent beaucoup de personnes, HAIDARA n’a pas laissé de place à la confusion. « Dieu n’a pas de langue. Il faut que ça soit clair. Les Arabes ont raison de dire que l’Arabe est la langue de Dieu et supérieur aux autres. Même-moi, je dirais ça, car pour moi  le Bambara est la langue supérieure, car Dieu a fait de moi un Bambara. L’islam est descendu dans une langue des mécréants, des ivrognes, des féticheurs car les parents du Prophète (PSL) étaient des cafres, des féticheurs, des ivrognes. Ils ont même fait des Hadiths qui stipulent que c’est dans la langue arabe que le peuple du Paradis s’exprimera. (Rires). Alors, j’ai demandé quelle sera la langue de l’Enfer ? Je n’ai pas été répondu. Si tu connais la langue du Paradis et tu dois forcément connaître celle de l’Enfer. Mais en résumé, DIEU entend toutes les langues. Je vous demande d’aller doucement. Ton combat ne sera pas compris aujourd’hui, car si tu donnes une leçon de la 9ème année aux élèves de la 1ère année, ils ne vont jamais comprendre. Alors, allez doucement.  Je suis très satisfait de votre visite. Que Dieu nous bénisse ! », a conclu le Guide.  

Moussa Oulen Traoré, correspondant à Bamako (Mali)

+223 91 89 56 37 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.