Liste électorale déchirée à Gbangana (N’zérékoré) : ”pas de conséquence sur le vote”, dixit la présidente de la CEPI

Print Friendly, PDF & Email

L’affichage des listes électorales et la reconnaissance des bureaux de votes a été officiellement effective ce vendredi dans plusieurs quartiers de la commune urbaine de N’zérékoré, principale ville de la région forestière.

Mais déjà, cette opération connaît des dérapages dans certains quartiers de la ville. C’est le cas à Gbangana, où les inconnus ont déchiré cette liste d’affichage.

Joint au téléphone, la présidente de la CEPI et de la CECI a confirmé la nouvelle.

“Dans son ensemble, les choses se passent très bien. Hier, j’étais avec une mission des commissaires avec lesquels nous avions évalué l’état des choses. Partout où nous sommes passés, il y a beaucoup d’affluence chez les électeurs.

Mais le seul problème c’est que les personnes de mauvaise foi sont venues déchirer la liste à Gbangana. Nous avions déjà informé les autorités locales”, a expliqué Hadja Alamako Diallo présidente de la commission électorale communale indépendante (CECI).

Pour elle, déchirer cette liste n’aura pas de conséquence sur le vote du 16 février prochain.

« On a déjà remonté l’information à Conakry. Je pense qu’ils n’ont pas à s’inquiéter, ils auront leurs cartes électeurs,” précise Alamako Diallo.

Sur le terrain déjà cette opération connaît moins d’engouement dans les quartiers censés être proche de l’opposition même si dans plusieurs autres lieux l’engouement reste de taille.

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’zérékoré

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.