Littérature : Fabara Koné présente ‘’pratique et esthétique du cinéma, analyse de 3 réalisations professionnelles’’

Cherchant à partager ses réflexions et ses expériences sur les pratiques du 7ème art en Guinée, Fabara Koné, membre du conseil national de la transition (CNT) évoque dans son ouvrage, ses pensées en matière de l’audiovisuelle dans notre pays.

Paru aux éditions l’Harmattan Guinée ce vendredi 13 janvier 2023, au Centre culturel franco-guinéen (CCFG), le présent ouvrage dresse soigneusement les exercices à suivre pour la réalisation des œuvres audiovisuelles, particulièrement le cinéma.  

Dans sa présentation, l’auteur a exprimé les raisons qui lui ont poussé à produire ce livre. « Je me suis engagé dans l’écriture de ce livre pour trois raisons, j’étais toujours frustré de ne pas trouver les livres sur le cinéma dans les rayons ici à Conakry, je m’étais promis d’écrire dès que possible un ouvrage, pour que les étudiants, les professionnels, les chercheurs, les amateurs, les cinéphiles ou des simples curieux ; puisque trouver quelques choses, même si c’est de moindre qualité, mais il faut qu’il en ait. Aujourd’hui c’est chose faite. Je compte continuer puisque le chantier du deuxième ouvrage a déjà germé dans mon esprit ». dit-il avant d’ajouter « la deuxième raisons, c’est que je voulais apporter une modeste contribution dans un champ qui est tellement important et qui malheureusement reste très peu investit. La troisième raison et dernière raison, je voulais me faire plaisir à l’image d’un amoureux qui écrirait une lettre d’amour à son amant. Je suis passionné par le cinéma », a déclaré Fabara Koné.

Tous venus soutenir l’auteur, le monde culturel et cinématographie guinéen s’est félicité du travail abattu un fils du terroir, pour la mise en valeur du cinéma dans notre pays. Avec plus de 15 ans d’expérience, il précise que le cinéma peut être un art et il est avant tout un artisanat.

Titulaire d’une licence Art lettres langues, mention cinéma à l’université de la Sorbonne, Paris 1, Fabara koné est également associé au monde médiatique guinéen, auquel il anime une émission littéraire au niveau d’un groupe Hadafo média.

Composé de 200 pages, le présent ouvrage, illustre ainsi la situation précaire de la production cinématographie en Guinée, quelques temps après la 1ère République.

Amara Touré

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.