Littérature : L’Harmattan Guinée lance une collection littéraire dédiée à la Médecine 

Print Friendly, PDF & Email

La maison d’éditions L’Harmattan Guinée a eu ce vendredi 28 août 2020, une séance de travail avec le conseil de l’ordre des médecins de Guinée afin de procéder au lancement d’une collection littéraire dédiée à la médecine. Une séance de travail dont le but est de valoriser les travaux et thèses des médecins guinéens pour en faire une collection.

Pour le Directeur de L’Harmattan Guinée Sansy Kaba Diakité, à l’instar de la Côte d’Ivoire, du Sénégal et de la France, les travaux de recherche des spécialistes et Professeurs de santé ne sont pas valorisées en Guinée. D’où l’initiative d’en faire un défi qui permettra aux médecins guinéens de jouer leur partition dans le domaine du livre.

« On a un défi ensemble pour créer une collection thèses et travaux universitaires en médecine, pour que les médecins soient valorisés, que leurs collections soient partagées parce que transformer une thèse en livre c’est vraiment facile. Donc on doit pouvoir les accompagner pour permettre aux médecins d’écrire, ça, c’était le premier objectif. Les médecins peuvent écrire des autobiographies mais ils pensent que ce n’est pas possible. Donc nous leur avons demandé de venir, et nous allons les accompagner pour permettre de connaître ce qu’ils ont fait comme parcours. Et je pense que c’est une bonne chose pour la Guinée et puisque qu’on aspire être dans les prochains jours Capitale africaine du livre. Il faut que les médecins jouent leur partition. Pour jouer leur partition qu’est-ce qu’ils doivent faire ? Ils doivent écrire. Donc nous voyons beaucoup d’auteurs dans d’autres domaines mais les médecins on en avait pas mais on veut que les médecins guinéens se mettent à l’écriture », a-t-il fait remarquer. 

Conscient de la mission et vu la nécessité de l’écriture au sein de la société, le président de l’ordre des médecins de Guinée, le Professeur Hassane Bah s’engage au nom de ses pairs à écrire. 

« C’est vrai que nous sommes des médecins, nous sommes des professionnels de la santé, des enseignants, nous écrivons déjà parce que nous publions dans des articles scientifiques pour la promotion académique. Mais le plus important c’est que les résultats de nos études doivent être traduites dans les livres et rendus disponibles au sein de la population pour que chacun puisse s’approprier les modes de prévention de certaines maladies infectieuses, la gestion des maladies chroniques incurables, la prévention des complications liées au diabète et à l’hypertension artérielle. Je crois que c’est notre mission, les médecins, de prévenir ces maladies à travers le livre. Donc nous nous engageons à écrire, nous avons compris la nécessité parce que nous avons la matière première, nous avons l’expérience professionnelle, nous voyons des malades et donc nous pensons que nous pouvons traduire tout ça dans les livres et les rendre disponibles au sein de la population », promet-il. 

Plusieurs autres collections sont prévues par L’Harmattan Guinée avec d’autres corps professionnels dans les jours et semaines à venir. 

Maciré Camara

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.