Littérature : ‘’Management opérationnel, les techniques de commandement’’, une œuvre dédicacée par Hassane Keita

Print Friendly, PDF & Email

Cherchant à établir une base professionnelle dans la sphère policière guinéenne, l’officier de police Hassane Keita, chef de division économique de la direction centrale des renseignements généraux (DCRG) vient de publier son premier ouvrage intitulé : ‘’Management opérationnel, les techniques de commandement’’, à Conakry.

Paru aux éditions l’Harmattan Guinée, ce livre relate de manière plus large, les techniques de gestions d’une entité humaine, notamment celle de la police, permettant d’assumer sa fonction avec brio surtout chapeauté par un esprit de leadership.

Cet ouvrage est un guide pour les agents, des sous-officiers, des officiers, des officiers supérieurs et toute autre personne assumant des responsabilités dans la conduite des ressources humaines. Dans sa présentation, l’auteur Hassane Keita a décrit le mobile de sa production littéraire.

« L’objectif de cet ouvrage est d’aider à assoir une base professionnelle au niveau du service. Le Pr Alpha Condé a mis en place des réformes, nous disons aujourd’hui ses réformes sont saluées par la communauté internationale y compris les populations guinéennes. Ceux qui sont chargés de pilotés ses réformes, ce sont des agents à la base, si ces agents ne sont pas préparés, ne sont pas mis dans les conditions pour appréhender et prendre en charge la réforme, l’on pourrait dire que la réforme ne pourra pas aboutir dit-il avant d’ajouter il faudrait que ces agents soient dans une assise à travers un cadre professionnel leurs permettant de se mettre dans ce sillage, c’est pourquoi je tiens à ce que cet ouvrage soit vulgarisé, je demande aussi à nos partenaires de nos aider afin ce cours soit publié au niveau des forces de défenses et de sécurité afin qu’elles prennent leur destin en main », a-t-il indiqué.

Cependant, il est admis que le manager doit disposer de certaines compétences et de capacités : esprit d’initiative, de synthèse, d’impartialité, aptitude à communiquer, à décider, à négocier, capacité à gérer ainsi que d’une vision d’ensemble.

De son côté, invité d’honneur et ministre de la sécurité et de la protection civile a salué et encouragé ce type d’initiative, permettant de revaloriser les forces sécurité guinéennes. « Je suis là pour le témoignage d’un encouragement à ce type d’initiative, depuis ma prise de fonction à la faveur de mes entretiens avec l’ensemble du cabinet du département, nous avons très vite compris qu’il fallait atteindre un certains nombres de défis dont celui de rapprocher la police, les forces de sécurité à la population. Ce type d’initiative participe à cet objectif pour bien contribuer dans la mesure où on lève le voile sur une partie de ce qu’il fait, qu’un policier est ce qu’il est et comment il travaille », souligne Albert Damantang Camara.

Plus loin, le premier flic guinéen dira « la deuxième raison pour laquelle je m’inscris dans cette cérémonie, aujourd’hui l’ensemble de la hiérarchie du ministère de la sécurité s’est inscrit dans le souci de partager. Partager qu’ils savent en termes de formation, ce qu’ils savent en termes d’expériences. Si vous allez à l’école de police de Kagbélen vous verrez les officiers supérieurs, les cadres du département qui viennent consacrer une partie de leur temps à la formation de leurs jeunes frères, des nouvelles recrues. C’est un plaisir de voir le directeur général de la police nationale, échanger son expérience et son savoir avec des jeunes recrues qui rêvent toutes d’arriver au stade où lui il est arrivé en passant par le même parcours », a laissé entendre Albert Damantang Camara.

Cet ouvrage de 122 pages, obéit à un idéal professionnel basé esprit d’initiative, de synthèse, d’impartialité et une vision d’ensemble pour la bonne marche de la police nationale guinéenne.

Amara Touré

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.