Nominé au prix Ahmadou Kourouma 2020, Mambi Magassouba dédicace son livre ’’Tant d’errances’’  

Print Friendly, PDF & Email

Sous le label d’Harmattan Guinée, Mambi Magassouba, écrivain nominé prix Ahmadou Kourouma 2020 à Genève (suisse), a dédicacé son ouvrage intitulé ‘’Tant d’errances’’ ce mercredi 15 juillet 2020 dans l’enceinte du point de lecteur du jardin 2 octobre sis dans la commune de Kaloum. Dans ce roman de 204 pages, l’auteur retrace l’histoire de deux jeunes Guinéens partis à l’étranger à la recherche du bien-être, mais qui ne trouveront pas finalement leur compte dans ces pays minés d’actes racistes. Bref, l’ouvrage dénonce l’impossibilité pour la jeunesse africaine d’être maître de nulle part.

L’auteur Mambi Magassouba, produit de l’Université de Paris-X Nanterre, a résumé le contenu de son œuvre en ces termes : « Puisque c’est l’histoire des jeunes qui décident de quitter leur pays pour l’étranger, ils arrivent dans un premier temps en Algérie tout en gardant certaines spécificités du Maroc. Pour moi, ce n’était pas de viser un pays principalement, mais de parler tout un monde globalement qui est le Maghreb. Ils essayent de se faire une place dans ce pays mais très vite ils sont confrontés au racisme. Le racisme des pays Maghrébins est violent et surtout physique. Ils parviennent à fuir ce racisme-là pour se réfugier en France où ils essayent de faire des études universitaires. Malheureusement, la société française dans sa structure, est excluante… Donc, après toutes ces années d’errances, ils décident de rentrer dans leur pays. Ils entrent en Guinée dans leur petit quartier, et ils découvrent que ce quartier fait l’objet d’une exploitation minière. Cette exploitation minière est dirigée par un consortium franco-Algérien », a-t-il expliqué.

Représentant le Ministre des sports, de la culture et du patrimoine historique, M. Diallo a dit tout le soutien de son département au romancier. Soutenant que l’auteur a besoin d’accompagnement pour remporter le prix Ahmadou Kourouma à Genève en cette année 2020.

« Je suis venu traduire à Mambi, les chaleureuses félicitations et lui apporter le soutien total du ministère des sports de la culture et du patrimoine historique. C’est une fierté pour le la jeunesse guinéenne et toute la nation guinéenne. Comme vous le savez, la Guinée s’est affirmée et elle continue à s’affirmer dans le domaine des arts, dans le domaine littéraire… Et, c’est à l’avantage d’abord de ceux-là qui œuvrent tous les jours à faire la promotion du livre. Je veux parler des éditeurs, des libraires qui, tous les jours que Dieu fait, poussent un tout petit peu nos écrivains pour qu’ils puissent s’affirmer sur le plan national et international », précise-t-il.

Présent à cette cérémonie de dédicace, le Ministre de la jeunesse, Mouctar Diallo a d’abord témoigné de ses relations avec l’auteur de l’ouvrage, avant d’ouvrir les portes de son Ministère au jeune Mambi Magassouba.

« C’est un jeune que j’ai connu en France, très engagé pour la démocratisation, du développement de notre pays. Je le sais très intéressé à la culture, c’est un patriote présent sur tous les sujets qui concernent notre pays. Donc, je ne suis pas surpris de le voir nominé dans ce prestigieux prix Ahmadou Kourouma 2020. Alors, je ne doute pas de ses possibilités. Donc, au nom de mon département et du gouvernement, il a tout le soutien du gouvernement guinéen », a-t-il annoncé.

Avant les résultats dudit concours qui réunit des littéraires venus de par le monde, à Genève en fin 2020, la maison d’édition ‘’ Harmattan Guinée’’ compte créer une communication autour du jeune auteur de ’’Tant d’errances’’. Mambi Magassouba a, quant à lui, demandé le soutien de tous les Guinéens.

Mohamed Cissé

+ 224 623-33-83-57

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.