Loi de finances rectificative 2021 : les dépenses exécutées à plus de 70% (DN Budget)

Print Friendly, PDF & Email

Se prononçant sur le niveau d’exécution du budget à date, Kamano Abraham Richard, directeur National du Budget a indiqué qu’il se décline en fonction des natures des dépenses.

Selon lui, à la date du 15 octobre, l’exécution des dépenses s’élèvent à une hauteur de plus de 70% de crédits adoptés et promulgués. C’était à l’occasion ce samedi d’un point de presse avec le CNRD, le Gouvernemeur de la BCRG, et des cadres du ministère de l’économie et des finances.
« À la date du 15 octobre nous avons pu faire une situation. Situation qui indiquait que nous avions une exécution des dépenses à hauteur d’un peu plus de 70% des crédits adoptés et promulgués. Donc naturellement, ces dépenses se trouvent réparties en charge financière de la dette, en dépenses de personnels, en dépenses de biens et services, en dépenses de transfert et en dépenses d’investissement », a-t-il déclaré.
Concernant les recettes, il ajoute que les proportions d’exécution sont pareilles.

« En ce qui concerne les recettes à la même date, pratiquement nous avions les mêmes proportions d’exécution. Donc ce qui nous emmenait à une conclusion, que les recettes mobilisées permettaient de faire face aux dépenses qui étaient jusque-là mobilisées», a-t-il ajouté.
Maciré Camara

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.