Connect with us

En Guinée

L’OIF sur les raisons du report de la date des législatives : ‘’il y a un gros travail à faire et nous voulons qu’il soit bien fait’’

Published

on

Etant un élément clé dans organisation des élections en Guinée, l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) par la voix de son représentant, Tieman Coulibaly est revenu ce lundi, sur les raisons du report de la date des élections législatives qui était initialement prévue pour  le 28 décembre prochain.

Il a en outre expliqué le pourquoi c’est l’OIF qui annonce ce report aux guinéens ? « Vous savez aujourd’hui, le CENI a décidé de se doter d’un outil d’informatique puissant. Deuxième chose, il y a un processus d’enroulement qui va être lancé et pendant ce processus là, les insuffisances qui ont été constatées sur le fichier électoral devront être corrigées notamment, les dédoublonnages  etc… Il ya un  travail technique entrainement important à faire afin que le fichier électoral comme vous le savez qui est quand même l’outil principal du pilotage d’une élection puisse être exalte de tous les reproches qui ont pu être faits. Et ces constats ont été faits sur la base d’un audit auquel l’OIF a participé, c’est cela qui permet à l’OIF aujourd’hui à intervenir sur la question », dira entre autres Tieman Coulibaly, l’envoyé spécial de la secrétaire générale de l’OIF.

La mise en œuvre de ces recommandations fait partie de nos objectifs dans notre travail dans ce pays a-t-il rappelé. « Et il faut prendre le temps de le faire, il ne faut pas que ce travail là après un audit important, crédible et dont les résultats sont acceptés par l’ensemble des acteurs, que dans la mise en œuvre des recommandations , nous allions trop vite et que nous laissions derrière nous des difficultés qui pourraient nous rattraper. »

Par ailleurs, l’envoyé spécial de l’OIF a précisé : « Les performances du logiciel dont je parle nécessite aussi une mise en œuvre minutieuse pour qu’ils soient installées sur l’ensemble des kits et déployés sur l’ensemble du territoire pour procéder à l’enroulement et procéder à toutes les corrections. C’est un gros travail et nous voulons qu’il soit bien fait pour éviter toute espace de malentendu et de crispation qui viendrait compliquer d’avantage le débat politique

A la question de savoir pourquoi c’est l’OIF qui convoque cette conférence de presse? M. Coulibaly a répondu : « c’est pour rendre compte au peuple de Guinée  de ce que nous sommes en train de faire. Dans les épisodes électoraux précédents, l’OIF a été un acteur important ici et c’est cette tradition qui continue. »

Elisa Camara

+224654957322

 

Print Friendly, PDF & Email
Publicités
Continuer la lecture
Advertisement
Cliquer ici pour Commenter

Laisser un commentaire

Publicités