Loïla (Mandiana): grève à la SMM, les chauffeurs barricadent les routes

Print Friendly, PDF & Email

Ils sont composés des chauffeurs qui ont passé le test pour être employés à la Société minière de Mandiana mais très malheureusement cet espoir s’est transformé en désespoir.

Le  vendredi 17 juin 2022, ces chauffeurs ont manifesté contre ladite société pour le non-respect des règlements généraux des tests de recrutement.

Joint au téléphone, le président de la Jeunesse de la sous-préfecture de Kondiara, Mandjan Konaté, s’est exprimé en ces termes : « Depuis longtemps,  la société sous-traitante de la SMM MOTA ENGIL  et ETAPC ont demandé un test pour les chauffeurs. Parmi les 5 admis au niveau de la communauté, ils  n’ont employé que 3 personnes. Après, nous avons vu d’autres personnes employées venant d’ailleurs. Les chauffeurs ont signalé le cas à la société  et au bureau de recrutement local, toujours négatif. Peu de temps après, les chauffeurs ont alerté les sous-préfets et les maires de Kodiaran et de Koundian, même la société elle-même  pour le préavis de grève ainsi que le préfet  de Mandiana. Mais ce dernier était en déplacement pour le décès de sa femme à Kindia. Les chauffeurs ont  donc arrêté les travaux de la société, à Loïla, Koromadou, Marena Komana et Kodiaran. C’étaient tous les chauffeurs de Koundian jusqu’à  Kodiaran  puisque Loïla relève de la sous préfecture de Koundian. C’est à 5h du matin qu’ils ont barricadé les routes minières. Quelques minutes plus tard, les militaires au compte de la société ont agressé directement les chauffeurs. Ils ont arrêté deux personnes à Loïla puis les ont conduites à la gendarmerie à Mandiana et 4 personnes arrêtées à Koromadou. Ces 4 personnes ont été  libérées pour aller à la table de négociation,comme la communauté a accepté mais à condition de libérer immédiatement les chauffeurs arrêtés et les autorités aussi ont compris les grévistes en libérant ces personnes. Le préfet a ordonné directement dans la mine de libérer les chauffeurs, tout en leur disant de se patienter jusqu’à ce lundi  pour débattre du problème. La société, les maires  de Koundian,  de Kodiaran, les présidents de la jeunesse de Loïla, de Koundian, de Kodiaran ont tous été invités à Mandiana ce lundi 20 juin pour la résolution du problème », a-t-il expliqué.

Il faut retenir que depuis l’implication de cette Société minière de Mandiana, l’on y assiste de plus en plus à des affrontements et à des grèves à répétition.

Moussa Koutoubou Condé, correspondant à Siguiri

+224622478601

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.