Lola/Covid-19 : les 14 contacts libérés après 14 jours

Print Friendly, PDF & Email

 Il y a deux  semaines  que deux cas de coronavirus  ont été détectés dans la sous-préfecture de Bossou, à la base ouvrière de la société des mines de fer de Guinée  (SMFG) à  Gbakoré, située dans la sous-préfecture de Nzoo. Une délégation de la Direction  régionale  de  la  Santé  et  de la Direction  préfectorale de la Santé  s’est rendue  hier vendredi 5 février  2021 à  Gba et Serengbara  pour consulter  les 14 contacts. Ces derniers ont  été  libérés  après  14 jours  sans développer  aucun signe de  coronavirus. Le sous-préfet de Bossou, Aboubacar  Keita, fait part de satisfaction par rapport à ce dénouement heureux.

« Vraiment, la population  était  inquiète après  l’apparition  du  coronavirus. La stigmatisation  de la population était grande et la population avait même peur  de voyager  ou faire  des visites. Tout était  devenu  difficile par peur de coronavirus.
 Les autorités  sanitaires  ont déclaré  que les contacts mis en quarantaine  sont maintenant libres. Ce qui a soulagé  la population  locale. L’espoir renaît donc au sein de la population   de la sous-préfecture de Bossou. 
Les cas suspects  de coronavirus sont indemnes et personne n’a développé  aucun signe  de coronavirus depuis 14  jours. L’apparition  de cette maladie  avait provoqué la psychose  au sein de la communauté. 
Je lance toujours un appel à la population  pour le respect  des mesures  sanitaires  et le port du masque.

Aminata Condé

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.