Lola : un étudiant tué à coups de machettes dans une bagarre, le domicile du père du présumé meurtrier incendié

Print Friendly, PDF & Email

Un jeune homme diplômé en médicine du nom de Fromo Gbamou âgé de 32 ans a été poignardé près d’un bar dans la nuit de samedi à dimanche aux environs d’1 heure du matin. La scène s’est déroulée au rond-point de Zagalozou, un des quartiers chauds de la commune urbaine de Lola lors d’une dispute autour d’un téléphone dont le défunt a été victime du vol  et qu’il aurait retrouvé avec Vamoussa Camara, son présumé bourreau.

Selon cette vendeuse de riz qui s’est exprimée sous couvert de l’anonymat : « Quand j’ai entendu les cris du jeune, il était déjà blessé au niveau du bas ventre. Ils se sont battus c’est au cours du combat que le nommé Vamoussa Camara a poignardé Foromo Gbamou, étudiant diplômé en médicine à Kindia avec la  machette à plusieurs coups. Le nommé Foromo Gbamou a été secouru par ses amis mais après dix  minutes, il a rendu l’âme avant d’arriver à l’hôpital préfectoral de Lola. »

Selon le président du conseil de quartier de Gote, Koly  Kopa  Kolié « Le nommé  Vamoussa Camara aurait volé le téléphone de Foromo Gbamou, au cours des échanges de paroles auxquels les deux se sont livrés au combat, Vamoussa, dans cet échange a donné plusieurs coups de machettes au nommé Moussa Camara. »

Mais selon certains la cause serait un problème de femme qui n’a pas été vérifié.

Pour sa part Kano Gbamou le père de  Foromo Gbamou affirme ; « C’est vers  02 heures du matin qu’on m’appelé de me rendre à l’hôpital que mon enfant   est admis là-bas. Je suis parti mais j’ai trouvé des jeunes qui disaient que le jeune est mort mais je me suis forcé à aller voir le corps. Vraiment, c’est difficile d’avoir un enfant et de le perdre sans rien. Je veux que l’auteur soit retrouvé pour que justice soit faite. »

Vers 8 heures, le domicile du père de Vamoussa Camara a été incendié par les jeunes manifestants dont une voiture, trois motos et tout le contenu de la maison. Ce, sous l’œil impuissant des forces de l’ordre. Seulement, un groupe  électrogène a été sauvé.

 Le commissaire a rassuré que le calme est revenu dans la cité avec l’arrivée de la CMIS  et la gendarmerie de Nzérékoré. Aux dernières nouvelles, le jeune meurtrier est cavale. Affaire à suivre… 

Aminata Condé, correspondante à Lola

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.