L’ONUDI et le Ministère de l’Industrie signent un accord de plus de 21 millions de dollars

Print Friendly, PDF & Email

L’organisation des Nations-unies pour le développement industriel (ONUDI) et le Ministère guinéen de l’industrie, des petites et moyennes entreprises ont signé ce vendredi 29 mai, un accord de financement en faveur d’un programme pour un développement industriel inclusif et durable.

Ce programme qui s’étend sur la période 2020-2023, vise à apporter un appui au développement de chaînes de valeurs porteuses et de l’industrie, appui à la compétitivité industrielle et au développement des PME, appui au renforcement de l’employabilité et des capacités entrepreneuriales des jeunes et des femmes, promotion des énergies, pratiques et technologies propres pour les industries et les activités productives appui à la mobilisation et la coordination des partenariats pour le développement industriel inclusif et durable.

La signature de cet accord d’une valeur de 21 millions 950 mille dollars, intervient après qu’un premier ait été avorté en 2014 à cause de l’épidémie d’Ebola qui avait sévi en Guinée et fait des milliers de morts.

Pour le représentant pays de l’ONUDI en Guinée, ce nouvel accord est axé sur les priorités du gouvernement qui sont déterminées dans le plan national de développement économique et social (PNDES).

« Il s’agit d’un programme qui se situe à hauteur d’environ 21 millions de dollars pour lequel nous avons reçu à ce jour, une mobilisation d’environ 7 millions de dollars. Donc ce programme qui va s’étendre sur les trois prochaines années, est axé sur des priorités qui sont déterminées par le plan national de développement économique et social et c’est un programme adaptatif qui s’inscrit dans la perspective de la deuxième phase du plan national de développement. Donc nous pouvons nous réjouir d’avoir le tiers du budget et les efforts vont continuer au niveau de l’ONUDI pour accompagner le département de l’industrie et tout le gouvernement guinéen à réaliser les objectifs de développement industriel durable qui sont inscrits dans le plan national du développement économique et social », a expliqué Ansoumane Bérété, représentant pays de l’ONUDI.

Le ministre de l’industrie, des petites et moyennes entreprises (PME) qui s’est réjoui de la signature de ce deuxième accord, a tenu à féliciter l’ONUDI pour son apport en faveur de l’industrie guinéenne.

« Vous venez avec une très bonne nouvelle qui est celle de la conclusion d’un second accord avec notre pays en matière de coopération avec votre importante institution et qui a pour vocation d’accompagner ses Etats membres et les pays partenaires dans leurs politiques et stratégies de développement et d’émergence industrielle. Je voudrais me réjouir et me féliciter de cet événement dans la mesure où notre pays avait déjà bénéficié d’un premier accord avec votre institution en 2014… Si après cela, nous nous retrouvons pour signer un nouvel accord dans un contexte économique et sanitaire extrêmement difficile, on peut considérer que c’est une embellie dans un ciel sombre », s’est réjoui Tibou Kamara tout en indiquant que cet accord va permettre d’amplifier les efforts pour l’émergence de l’industrie guinéenne.

« Cet accord est d’autant plus important qu’il couvre la période 2020-2023. Un horizon qui permet d’envisager l’industrialisation de notre pays qui a pris un regain de dynamisme grâce à la volonté politique du chef de l’Etat professeur Alpha Condé et de l’accompagnement de l’ONUDI. Cet horizon permet de nous aider à amplifier davantage l’effort pour notre émergence industrielle », a-t-il indiqué.

Thierno Sadou Diallo

+224 662 76 75 74

 

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.