L’opposition républicaine quitte la table du dialogue, maintient ses manifestations (vidéo)

Print Friendly, PDF & Email

Le porte-parole de l’opposition républicaine Aboubacar Sylla, au sortir d’une plénière, tenue au QG de l’UFDG, a annoncé sa décision de suspendre sa participation au comité de suivi de l’accord du 12 octobre dernier, assurant que sa coalition maintient son programme de manifestations sur toute l’étendue du territoire national.

Selon Aboubacar Sylla, « le comité de suivi ne joue pas son rôle. Et, nous avons décidé au niveau de l’opposition républicaine de suspendre notre participation désormais à ce comité de suivi. Nous avons donc décidé de reprendre notre programme de manifestations.”

” Le programme qui a été donné, nous avons décidé de le renforcer et de le maintenir. A savoir le 20 septembre, il y aura une marche pacifique qui va se dérouler sur la route le Prince et qui va aboutir à l’esplanade du stade de 28 septembre. Le lendemain, il y aura une journée ville morte à laquelle l’opposition va appeler toute la population de Conakry. Le 27 septembre prochain, il est prévu également une marche sur l’autoroute et le lendemain de cette marche, nous allons appeler encore les Guinéens à une journée morte sur toute l’étendue du territoire national. Il est possible que la marche du 27 septembre soit une marche nationale. A peu près, ce sont des dispositions que nous avons décidé de prendre pour faire en sorte que les élections se tiennent enfin“, a expliqué le président de l’UFC.

Parlant du délai des 120 jours annoncé par la CENI pour ses activités, M. Sylla de réagir : « nous avons aucune visibilité pour nous assurer que ce délai de 120 jours d’abord qu’il n’est pas compressible. Et, que d’ailleurs même s’il était retenu, qu’il sera effectivement tenu”.

Elisa Camara

+224 654 95 73 22

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.