L’UFDG demanderait à la Cour constitutionnelle d’annuler les voix de la Haute Guinée…

Print Friendly, PDF & Email

INFO MEDIAGUINEE– Décidément, l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a du sang dans les veines. Le parti veut tenter le tout pour le tout pour arracher une victoire de son leader à la présidentielle du 18 octobre dernier.

Pour y arriver, la principale formation politique de l’opposition a demandé l’annulation des voix de la Haute Guinée (hormis les circonscriptions de Dinguiraye et Dabola).

Dans sa requête -aux fins de contestation des résultats provisoires proclamés par la Ceni- déposée dimanche à la Cour constitutionnelle, le principal leader de l’opposition demanderait à la Cour constitutionnelle de faire annuler pour cause de “fraudes massives” les voix de Kankan, Siguiri, Mandiana, Kouroussa, Kérouané et Faranah, fiefs du candidat Alpha Condé, et proclamer Cellou Dalein Diallo vainqueur de la présidentielle avec “au minimum 53% des voix”. 

En 2010, après un second tour très tendu, Cellou Dalein Diallo avait également demandé à la Cour suprême l’annulation des voix de la Haute Guinée.

Selon la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Alpha Condé est arrivé largement en tête de la présidentielle avec 59,49% des voix.

Focus

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.