L’UFDG demanderait à la Cour constitutionnelle d’annuler les voix de la Haute Guinée…

Print Friendly, PDF & Email

INFO MEDIAGUINEE– Décidément, l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a du sang dans les veines. Le parti veut tenter le tout pour le tout pour arracher une victoire de son leader à la présidentielle du 18 octobre dernier.

Pour y arriver, la principale formation politique de l’opposition a demandé l’annulation des voix de la Haute Guinée (hormis les circonscriptions de Dinguiraye et Dabola).

Dans sa requête -aux fins de contestation des résultats provisoires proclamés par la Ceni- déposée dimanche à la Cour constitutionnelle, le principal leader de l’opposition demanderait à la Cour constitutionnelle de faire annuler pour cause de « fraudes massives » les voix de Kankan, Siguiri, Mandiana, Kouroussa, Kérouané et Faranah, fiefs du candidat Alpha Condé, et proclamer Cellou Dalein Diallo vainqueur de la présidentielle avec « au minimum 53% des voix ». 

En 2010, après un second tour très tendu, Cellou Dalein Diallo avait également demandé à la Cour suprême l’annulation des voix de la Haute Guinée.

Selon la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Alpha Condé est arrivé largement en tête de la présidentielle avec 59,49% des voix.

Focus

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.