L’UFDG et l’ANAD appellent à ‘’empêcher le coup d’Etat électoral en cours’’ (communiqué)

Print Friendly, PDF & Email

COMMUNIQUÉ DE L’UFDG ET DE L’ANAD- L’UFDG et l’ANAD remercient les populations guinéennes de leur soutien dans la lutte pour la défense de la victoire de leur candidat à l’élection présidentielle du 18 octobre dernier et les félicitent pour le courage et la résilience dont elles ont fait preuve face à la répression impitoyable des forces de défense et de sécurité.

Malheureusement, cette répression sanglante a fait des dizaines de morts, des centaines de blessés par balles, des centaines d’arrestations arbitraires et des dégâts matériels importants.

L’UFDG et l’ANAD adressent leurs condoléances émues à toutes les familles éplorées, souhaitent prompt rétablissement aux blessés et exigent la libération sans délai de toutes les personnes injustement détenues.

Pour permettre aux familles qui ont perdu des proches de faire leur deuil et d’enterrer leurs morts d’une part, et d’autre part, aux populations de se réapprovisionner en denrées de première nécessité, l’UFDG et l’ANAD demandent une suspension des manifestations pacifiques, organisées pour protester contre le hold-up électoral en cours, du jeudi 29 octobre au lundi 2 novembre 2020. 

L’ANAD et l’UFDG demandent aux populations de saisir l’opportunité qu’offre cette trêve pour préparer la reprise des protestations contre le hold-up électoral et la reconnaissance de la victoire de leur candidat le mardi 3 novembre prochain.

Restons mobilisés et vigilants pour empêcher le coup d’état électoral en cours et pour défendre notre victoire acquise dans les urnes.

PAS DE RECUL !

Conakry, le 29 Octobre 2020

 

L’UFDG et l’ANAD

 

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.